S'identifier Contact Avis
 
26.42° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
Festival Pawoli : le grand carrefour de la littérature et de la parole

Festival Pawoli : le grand carrefour de la littérature et de la parole








Depuis 2017, ce festival se donne pour objectif de réunir une bonne partie de la communauté littéraire pour discuter et faire des échanges fructueux autour de la poésie, de la chanson, du slam agrémentés de séances de formation autour des thématiques intellectuelles. Cette année encore, la même philosophie sera respectée.

Si en 2017, il s’était déroulé sur le thème : « Ce que la littérature apporte à vie » avec pour invité d’honneur : André Fouad, et invité spécial : DNL. L’équipe organisatrice a compris que la force de la littérature se réside dans la volonté et l’envie des lecteurs pour la littérature, ce constat leur a amené vers le thème : « La place des lecteurs dans la littérature » en 2018. L’invité d’honneur de l’année dernière était la conteuse internationale Joujou Turène qui réside depuis quelque temps au Canada, Akademi Kreyol Ayisyen(AKA) a été l’institution invitée.

Pour cette troisième édition qui se déroule du 14 au 17 mars, sous le thème : « Sortir la littérature de la marginalité », l’écrivaine Emmelie Prophète, et également directrice générale du Bureau haïtien des droits d’auteurs, institution qui se donne pour objectif de protéger les droits de nos créateurs très souvent bafoués. Pour rester dans la tradition qu’une institution, soit aux côtés de l’invité d’honneur, La C3 édition qui fait un travail remarquable dans la littérature haïtienne, en accompagnant les écrivains, surtout les jeunes est l’institution invitée.

Durant ces trois jours, le public hétérogène qui fera le déplacement à l’Alliance française des Gonaïves, qui est le lieu officiel de cette activité culturelle, aura droit à des conférences-débats, des ateliers d’écriture, de théâtre, de slam, d’écriture journalistique. Plusieurs écoles et Universités de la ville hébergeront des conférences. Les amants de la poésie seront servis à travers des récitals de poésie, des lectures scéniques sont prévues également au programme.

Joint au téléphone par le journal, l’un des membres organisateurs de « Festival Pawoli » a révélé que d’autres activités satellites seront organisées dans la deuxième ville du pays en partenariat avec la société du Samedi soir, la ville de Faustin de Soulouque accueillera des activités en partenariat avec MOLICAJ, à travers son centre Pen, la ville de Saint-Marc organise ses activités. Plusieurs écrivains, tels : Inéma Jeudi, Jacques Adler Jean Pierre, Kettly Mars, Darline Honoré, Jean Euphèle Milcé ont déjà confirmé leur présence pour signer et échanger avec les participants.

Coiffé depuis son lancement par le centre Pen Haïti, le festival est un beau prétexte pour susciter la curiosité et l’intérêt chez les jeunes à découvrir des dizaines de nouveaux ouvrages, pouvant les aider à améliorer et enrichir leur vocabulaire. Ce festival donnera l’occasion à plusieurs délégations qui viendront assister aux activités littéraires et culturelles pour découvrir la ville, qui garde une grande partie de l’histoire d’Haïti. Les participants auront la possibilité de faire le tourisme local, à travers des visites dans les différents sites culturels, comme lakous : Souvnans, Badjo, Soukri, qui sont des hauts lieux touristiques et culturels de la cité de l’Indépendance.

Renéus Eguens



Articles connexes


Afficher plus [3561]