S'identifier Contact Avis
 
26.42° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
Le 44e Prix Deschamps est lancé cette année, avec 175 000 gourdes pour le lauréat

Le 44e Prix Deschamps est lancé cette année, avec 175 000 gourdes pour le lauréat








Comme chaque année, la fondation Lucienne Deschamps a procédé, mercredi 13 mars, au lancement du Prix littéraire Henri Deschamps au cours d’une conférence de presse, tenue à l’hôtel El Rancho, en présence du lauréat de l’année 2018, Ronald C. Paul, qui a rejoint les membres du jury, pour cette année, comme cela se fait, depuis trois ans.

Cette année, le montant qui sera alloué au lauréat subit une hausse de vingt-cinq mille gourdes pour atteindre cent soixante-quinze mille gourdes. Une impression de l’oeuvre en mille copies sera également attribuée à l’auteur.

Ce concours national, qui est également ouvert aux personnes vivant dans la diaspora, couronne un texte original. Le manuscrit doit être présenté obligatoirement par l’auteur, il peut être rédigé en créole, ou en français, sur un thème de la littérature de fiction qui englobe : le roman, la poésie, l’essai de fiction, le conte, la nouvelle, la critique littéraire et le théâtre.

La participation est gratuite et est ouverte à tous les genres littéraires, l’oeuvre soumise peut être individuelle ou collective. Pour penser à gagner ce concours, créé depuis 1975, l’auteur doit convaincre le jury qui est composé de : Marie Laurence Jocelyn Lassègue, secrétaire générale, Évelyne Trouillot, présidente, André Vilaire Chéry, Roody Atilus, Evens Wèche, Kettly Mars, Farah Lhérisson et Ronald C. Paul, du choix de l’intérêt du récit, la qualité du style, le respect des règles grammaticales et la modernité de l’oeuvre.

8 exemplaires du manuscrit doivent être soumis sur support papier et remis au siège social de la Fondation Lucienne Deschamps, à la rue Grégoire et Chavannes. Il doit être également soumis en version numérique, format PDF, à l’adresse du prix : prixlittérairehenrideschamps@ gmail.com.

Prenant la parole, en la circonstance, la présidente du jury, Évelyne Trouillot, a insisté sur l’anonymat du texte. « Tout texte contenant, un indice pouvant identifier l’auteur, sera tout bonnement écarté », a-t-elle avertit. L’écrivaine appelle les postulants à respecter l’échéance pour la remise des manuscrits qui est fixée, entre le 2 mai et le 14 juin. La professeure félicite les participants d’avant qui ont toujours soumis des manuscrits de qualité, ce qui assez souvent met dans l’embarras les membres du jury.

En général, le jury reçoit entre 62 à 74 manuscrits qui sont lus minutieusement avant la délibération, l’auteur de « Rosalie l’infâme » souligne que le contenu et la teneur des textes reçus font du Prix Deschamps un prix prestigieux d’année en d’année.

Occupant cette année le siège tournant du lauréat après avoir remporté le prix 2018 avec son roman « La couturière de Martissant », Ronald C. Paul se réjouit de rejoindre les rangs du jury et a félicité les travaux effectués par les membres du jury antérieur qui, selon lui, ont pu faire oeuvre qui vaut le lauréat du prix Ethiophile pour son roman : « Les enfants des cyclones ». Il se dit prêt à mettre à profit sa disponibilité, ses connaissances à la disposition du jury de cette année qui, dit-il, effectue toujours un travail colossal.

Représentant de la Fondation Deschamps et de la maison Henri Deschamp à la cérémonie du lancement de la 44e édition du prix, Peter Frisch a mis l’accent sur le caractère institutionnel du prix qui suit son cours et qui a pour objectifs, déclare-t-il, de supporter la littérature haïtienne par l’excellence. Il a également remercié les membres du jury, qui explique-t-il, s’emballe dans cette activité bénévole, au bénéfice de la communauté.

Le Prix littéraire Henri Deschamp, qui porte le nom de Henri Deschamps né à Poitiers, en France, le 5 février et décédé à Port-au- Prince, le 12 octobre 1958, est destiné à récompenser une oeuvre de grand public, écrite, en français ou en en créole.

Eguens Renéus



Articles connexes


Afficher plus [3561]