S'identifier Contact Avis
 
36° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
« Elle est traitée de manière injuste », selon Oprah

« Elle est traitée de manière injuste », selon Oprah








Alors qu’elle vient de révéler qu’elle va collaborer avec le prince Harry sur un documentaire, Oprah Winfrey a décidé de défendre Meghan Markle sur le plateau de CBS.

Mercredi 10 avril, la présentatrice star, Oprah Winfrey, a en effet souhaité défendre la future maman. « Elle est traitée de manière injuste, a-t-elle d’abord lancé sur le plateau de CBS. J’estime que si les gens la connaissaient vraiment, ils sauraient qu’elle est non seulement gracieuse et dynamique dans son poste, mais elle est juste une femme merveilleuse, chaleureuse. »

Très souvent critiquée sur les réseaux sociaux, Meghan Markle a décidé de ne pas se tenir informée. « Je pense que c’est remarquable que malgré tout ce qui se passe, qu’elle ne lise rien », a continué Oprah Winfrey. En mai dernier, la présentatrice américaine était invitée du mariage de Meghan Markle et du prince Harry. Aux États-Unis, elle aurait également passé quelques moments avec la mère de la duchesse, Doria Ragland. « Elle est douée en yoga, alors j’ai dit : ‘Apportez votre tapis de yoga et vos chaussures de marche », a-t-elle confié Entertainment Tonight. Donc, l’un des sacs était un tapis de yoga et l’autre était le déjeuner. »

Mercredi 10 avril, on apprenait que le prince Harry et Oprah Winfrey avaient décidé de collaborer. « Nous sommes ravis d’annoncer qu’ils sont partenaires, co-créateurs et producteurs exécutifs d’une série sur la santé mentale, qui sera lancée sur Apple en 2020 », peut-on ainsi lire sur le compte Instagram des Sussex. La série portera principalement sur les maladies mentales, un sujet auquel l’époux de Meghan Markle est très attentif, puisque ses engagements portent pour beaucoup sur « les problèmes et les initiatives en matière de santé mentale » et a toujours « plaidé en faveur de ceux qui souffrent en silence, en leur donnant les moyens d’obtenir l’aide et le soutien qu’ils méritent. » Texte de Closer

Hommage au maestro Webert Sicot

Le 14 avril prochain, se sera la date de naissance du musicien saxophoniste, compositeur du maestro Webert Sicot (1930/1985).

« Se ak tout fòs mwen map di Webert Sicot reste et demeure le meilleur saxophoniste haïtien et l’un des meilleurs du monde... ochan pou Sicot ! a écrit le musicien batteur Mario de Volcy. »

En effet, c’est l’un des meilleurs instrumentistes, saxophoniste, flutiste qu’a connu Haïti. Et, même les Antilles.

Le maestro saxophoniste était un excellent musicien qui avec son groupe musical « cadence rampa », faisait courir ses fans dans des compositions de valeurs tels que : Minouche, Contredanse numéro 1, La femme de mes rêves, Paulette, Belle Martiniquaise, etc.

Dans son orchestre, il avait collaboré avec des musiciens de valeurs comme Joe Trouillot, Gary French, André Dorismond, et autres.

Dès les premières années de la fondation du groupe musical, il est entré en polémique avec son ancien collaborateur, le maestro Nemours Jean Baptiste, fondateur su rythme compas direct. Ceci reste la plus grande polémique dans la musique haïtienne.

Webert Sicot, saxophoniste génial, multi-instrumentiste, sans doute le plus doué de sa génération, si ce n’est pas de son pays. Cet incomparable musicien s’est frayé très tôt un chemin dans le music-hall local après avoir été formé par l’un des plus célèbres musiciens de l’époque Augustin Bruno, surnommé «le manchot des Casernes Dessalines» qui fut à un moment en charge de la Centrale des arts et métiers où Webert s’est initié à la musique de même que son frère Raymond. Muni d’une formation musicale adéquate, ce musicien dans l’âme faisait déjà entrevoir les signes d’un génie qui allait tôt ou tard exceller. Ainsi, on le trouva dès l’adolescence rouler sa bosse dans l’entourage des musiciens les plus expérimentés. Entre autres, l’incontournable François Guignard qui était le grand manitou avec lequel la plupart des novices faisaient leur début. Et c’est encore le père François qui recommanda l’adolescent Webert ainsi que son frère Raymond à Claudin Toussaint qui les embaucha afin de rallier son «Jazz capois» du Cap où Webert entama sa carrière de musicien professionnel.

Texte compilation : Walcam



Articles connexes


Afficher plus [3785]