S'identifier Contact Avis
 
25.11° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
« Haïti en lettres », le grand rendez-vous de la poésie dans le Nord

« Haïti en lettres », le grand rendez-vous de la poésie dans le Nord








Après la réussite de la première édition, la ville du Cap se prépare à accueillir, du 21 au 27 avril 2019, la deuxième édition du festival de la poésie Haïti en lettres (HEL), lancé l’année dernière, au Cap-Haïtien, par la Société du samedi soir (SSS) qui est un groupe de débat et d’intervention socioculturelle. Cet événement, qui coïncide principalement avec la remise des prix du grand concours national de la poésie de la Société du samedi soir (SSS), est aussi un espace de rencontres et de partages entre auteurs et lecteurs de la fière cité christophienne.

L’invité d’honneur de cette année, le jeune poète et journaliste Snayder Pierre Louis, auteur de « Le mur blanc de ton nombril » - le Prix Mila du livre francophone 2017, pour la catégorie poésie et le Prix ex-aequo en langue française, organisé par l’association Les plumes du Paon, sous la direction de Brigitte Maillard, dans le cadre du Salon du livre de Bigouden 2017) - exprime sa grande satisfaction quant à ce choix porté sur lui et son travail. « Faire choix de moi comme invité d’honneur à cet événement signifie à la fois que la littérature ne peut pas et ne doit pas mourir. C’est aussi une marque de reconnaissance pour mon travail, dans un milieu qui est pourtant réputé pour être un espace dirigé par des clans », exprime-t-il. Pour lui, comme pour Victor Cherbuliez, « la poésie est une chose qu’on porte avec soi partout », et il compte bien la partager avec les autres.

Pour Micky-Love Mocombe, l’un des initiateurs du festival : « Haïti en lettres est un festival qui a pour but de valoriser la poésie haïtienne, mettre les projecteurs sur l’oeuvre des jeunes auteurs, créer un événement avec des rencontres bénéfiques pour les jeunes écrivains, lecteurs, chanteurs, slameurs, musiciens, entre autres ».

C’est, en fait, une semaine d’activités diversifiées pour tous les goûts littéraires et culturels, notamment ateliers de poésie, conférences sur la poésie engagée, pwezi sou tanbou, en toutes lettres et SlaMuSie qui décline le festival, couronnée par la remise des prix du concours de poésie organisé par la Société du samedi soir (SSS) autour du thème : « Écrivons révolution ».

Le rendez-vous est donc maintenu pour les amants de la littérature qui trouve une nouvelle destination. Cette fois, l’aventure nous mène au Cap-Haïtien.

En attendant le lancement, les organisateurs restent ouverts aux manifestations de soutien à l’évènement : ssslettres@gmail. com.

Lesly Succès



Articles connexes


Afficher plus [3780]