S'identifier Contact Avis
 
34° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
Mark Edmond offre « Tout est accompli » à ses fans pendant la Semaine sainte

Mark Edmond offre « Tout est accompli » à ses fans pendant la Semaine sainte








Le chanteur évangélique Mark Edmond profite de la Semaine sainte pour offrir un nouveau titre au secteur évangélique : « Tout est accompli ». Cette réalisation musicale arrive à point nommé, elle est déjà très appréciée par plus d’un depuis sa sortie, il y a plus d’une semaine, soit le 12 avril.

Au début de la chanson, qui dure 4 min 30 s, le chanteur fait un survol du livre de la Genèse en exposant les rapports de l’homme avec son créateur, qui ont été atténués par l’apparition du péché, à cause de la tentation D’Ève dans le jardin par Satan.

Depuis cet acte, le pont jeté entre Dieu et ses fils a été coupé. Et, il a fallu le sacrifice de Jésus Christ notre sauveur, sur la croix, pour recoller les morceaux, et donner une nouvelle légitimité à la relation Homme-Dieu, qui a été disloquée. Le chanteur démontre que la crucifixion du Christ est venue, comme un verre d’eau frais, pour apaiser la soif de l’homme de son Dieu, mais le péché avait tout basculé. Après avoir tout enduré sur la croix (les gifles, l’affront, l’humiliation, la dérision, l’incompréhension, le mépris), Jésus Christ eut à déclarer avant de passer de la vie au trépas « Tout est accompli », cette fameuse phrase qui nous donne cette ultime légitimité aux yeux de Dieu. Le jazzman le décrit assez bien dans cette chanson bien orchestrée

La musique est sortie sous le label de « Concept Event Master ». La bande à Louibert Meyer, Sony Lamare Joseph, Berwin Sidney et Co ont su encore faire un coup de maitre ; comme ce fut le cas avec l’album « Impossible n’est pas chrétien » qui a été un nouveau concept dans le secteur avec son emballage et sa présentation sur le marché.

La chanson « Tout est accompli » est empreinte de la philosophie coutumière de l’artiste, qui évolue, depuis son apparition sur la scène musicale évangélique dans le registre « jazz » qu’il maitrise pertinemment, selon plus d’un et même selon les musiciens les plus avisés.

Dans les derniers instants de la chanson, le son du saxophone peut convaincre les oreilles les plus exigeantes. Mark Edmond estime que les chrétiens doivent maintenant se réjouir, car tout est accompli, parce que dit-il : « Jésus Christ a payé la nouvelle alliance, le temps de la grâce est arrivé, les choses anciennes sont passées, le coup fatal est donné, le voile est déchiré, le temps de la grâce est arrivé. Tout est accompli. »

Ce nouveau titre, écrit par Berwin Sidney, comme c’était le cas pour les paroles de son premier album. Il s’engage à réaliser toute une série de titres conjoncturels. Pour la Fête des Mères et la Journée internationale des droits de l’enfant, Mark Edmond est en train de concocter de belles surprises.

Eguens Renéus.



Articles connexes


Afficher plus [3710]