S'identifier Contact Avis
 
29.44° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
Laury Sara Pierre couronnée Miss académique 2019

Laury Sara Pierre couronnée Miss académique 2019








La troisième édition de Miss académique, cette année, a eu un riche succès. L'activité qui a débuté le 17 mars dernier à eu la fin espérée avec un public attentif qui remplissait la salle du centre culturel l'Amaranthe.

Organisé par le Collectif Bleu rouge, ce concours de beauté est réalisé dans le milieu scolaire aux Gonaïves, dans le but de réduire l'inégalité scolaire et de mettre en évidence la capacité intellectuelle des jeunes. Les critères sont simples: la jeune fille doit nécessairement fréquenter un établissement scolaire de la ville, être en secondaire niveau 1 à 4 et avoir obtenu au moins 7.50 de moyenne. Sur une liste de 30 postulantes, 10 ont été choisies après les quatre préséances.

Cette année, le jury composé de Guirlande Juste (responsable du Centre de lecture et d’animation culturelle aux Gonaïves), de Guesler Paul (professeur de philosophie et de français) et présidé par Ebenson Juste a élu Laury Sara Pierre, élève de rhéto au Complexe éducatif la Ronde, Miss académique 2019. Elle est accompagnée sur le podium de Mélissa Casting, représentante de l'Institution Jean Price Mars, première dauphine et Erika Marie Vera Auguste, représentante du Collège Immaculée Conception, deuxième dauphine.

Ordinateurs portables, ouvrages, téléviseurs, trousses d'accessoires de beauté sont, en quelque sorte, les primes accordées aux gagnantes. PIERRE Laury Sara, lauréate de cette année nous raconte sa satisfaction en ces termes : « rempoter ce concours a été le fruit des efforts que j'ai consentis. Quand on veut réussir quelque chose, il faut avoir de la volonté et s'y mettre corps et âme ». Ensuite, elle a adressé des encouragements aux autres postulantes et invite toutes les jeunes filles à se battre pour le respect de leurs droits, de prendre le chemin de l'école pour réduire le taux d'analphabétisme et pour devenir des femmes autonomes. Wilnise Jacques, Miss Emeline Michèle en 2014 et Carltz R. Steeve Nelson, initiateurs de l'activité, sont très satisfaits de la réussite du concours de cette année et des efforts consentis. Ils n'ont pas caché leur regret quant au manque de moyens les empêchant d’offrir aux participantes des primes plus alléchantes. Toutefois, ils ne comptent pas baisser les bras en chemin. Le prochain rendez-vous est pour l'année prochaine.

Lesly SUCCÈS



Articles connexes


Afficher plus [3874]