S'identifier Contact Avis
 
31.49° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
Follow Jah Rara, pose les jalons de sa pépinière

Follow Jah Rara, pose les jalons de sa pépinière








Avec son quartier général, dans le quartier « Berthé » à Pétion-ville, cette bande à pied fait danser des milliers de gens de la commune pendant plusieurs périodes de l’année, soit dans les espaces publics, les rues de la commune, ou dans des fêtes privées. Avec un son qui résonne très fort, les musiciens en uniforme et tirés à quatre épingles font bouger même ceux qui découvrent la culture haïtienne. Après 18 ans d’existence, le staff management dirigé par Pascale Jaunay table sur la pépinière du groupe.

Composé de plus d’une dizaine de musiciens, le groupe utilise les instruments à vent pour créer une animation de tonnerre avec un son impressionnant. Follow Jah est l’un des groupes qui ne chôment pas au cours l’année, contrairement à certains autres qui, dans la majorité des cas, sont en exercice pendant la saison carnavalesque. La bande est très sollicitée pour les activités culturelles telles le Festival international de jazz de Port-au-Prince. Pour la 13e édition, les musiciens ont donné une prestation hors pair, portant sur scène des tenues en feuilles d’arbres, en sachets et bouteilles en plastique, pour s’aligner sur la philosophie du festival : un éco- festival. Ils ont performé récemment lors de la célébration du trentième anniversaire du centre culturel Pye poudre, sur la route de Bourdon, ils ont fait bouger toute l’assistance.

Folloh Jah a effectué plusieurs tournées à l’étranger, particulièrement sur le continent européen en 2016. Ils ont passé 38 jours dans plusieurs pays : France, Belgique, Hollande et la Guadeloupe. L’année dernière ils ont encore performé dans ces pays encore et en Suisse. Les musiciens ont parcouru les rues de France, après le Mondial 2018, ils ont permis aux Français de fêter leur deuxième titre de champion du monde aux dépens de la Croatie, d’après leur porte-parole, Joseph Réginald, qui n’a pas caché sa satisfaction, de voir à quel point les Haïtiens de ces pays qui, certaines fois sont en minorité, apprécient le groupe.

Pour sa part Pascale Jaunay ,manager de Follow Jah, qui a rejoint l’équipe depuis fin 2009, est encore sous le charme et reconnaît le grand talent des musiciens. Elle affirme que la collaboration est parfaite entre le staff managérial et les musiciens. Depuis son arrivée dit-elle, les structures administratives ont été renforcées. Plusieurs activités sociales ont été réalisées à Berthé, quartier général du groupe.

Pour le moment, elle travaille avec la pépinière du groupe. Une dizaine d’enfants de la zone ont été choisis pour former cette structure, ils sont âgés de 3 à 16 ans. Ils seront formés par les ainés en vue d’avoir les bagages nécessaires pour assurer cette relève, explique-t-elle. Ce groupe d’enfants pourra recevoir d’autres formations, pour parfaire leur talent, leur personnalité et leur attitude précise la responsable. « Pou kounye a, nou komanse ak rara, nan jou k ap vini yo, li kapab nan lòt domèn, paske nou pa konn kot lavi ap menen, n’ap travay », a conclu Pascale Jaunay qui annonce, une autre tournée du groupe en Europe, l’année prochaine.

Eguens Renéus



Articles connexes


Afficher plus [3715]