S'identifier Contact Avis
 
27.22° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
Un décor bien planté pour la présentation du 3e opus « Ret nan liy » de Klass

Un décor bien planté pour la présentation du 3e opus « Ret nan liy » de Klass








Après la présentation de la couverture de l’album « Ret nan liy ou » le jeudi 9 mai dernier, la bande à Jean Herald Richard dit Ritchi, a procédé le lundi 13 mai à la présentation de leur nouvel opus, le troisième en 7 ans, dans les locaux de la Maison des vins en face de l’hôtel Best Western de Pétion-Ville, en présence la presse culturelle, des amis et des fans du groupe.

Il était environ 19 h quand journalistes, animateurs, entre autres ont fait leur apparition dans les locaux de la Maison des vins. Dans une longue file d’attente, nombreux ont, malgré eux, attendus patiemment dans l’unique but d’inscrire leurs noms et récupérer le paquet comportant un disque et une affiche.

Avant même, la phase d’enregistrement, les paquets, réservés aux travailleurs de la presse, étaient épuisés. Fini cette étape dans la cour arrière du bâtiment, un très beau podium a été érigé à cet effet, avec des jeux de lumière, deux fauteuils en blanc, du champagne sur la table accueillant les deux superstars du groupe, tandis qu’au fond les 8 titres de l’album tournent en boucle, pour familiariser les tympans de l’assistance avec le nouveau produit musical.

Environ 19 h 35 après les propos d’entame de Stéphanie Douyon, la mc de la soirée, un documentaire d’environ une vingtaine de minutes présentant la toute nouvelle réalisation du groupe, qui contient 7 titres et un bonus track. Dans ce documentaire, le maestro explique l’idée qui traverse chaque titre. Notamment le premier « Bouche twou vid » traite de l’attitude des personnes qui ont tendance à chercher d’autres partenaires pour combler leur manque d’amour et d’affection. Le second « Black out » relate les coupures électriques incessantes dans le pays depuis de plus d’une trentaine d’années.

Les touches du talentueux beat maker, Mackendy Salnave, plus connu sous le nom de Mikey Mike, sont palpables. Ce dernier a déjà prêté ses services à l’équipe de Djakout #1, dans le morceau intitulé « Bag la », informe l’ancien musicien de Zenglen. Quant au titre vendeur de l’album, « Ret nan liy » elle a été proposée par l’ancien musicien du groupe System Band, Michel Blaise, cette composition a été revue, corrigée et augmentée par le staff du groupe avec l’appui de Jean Max Valcourt, Master Brain est également très remarquée sur ce titre. Le 4e titre « Klike sou li » est inspiré de la montée vertigineuse des technologies de l’information et de la communication, des millions clics se font chaque jour. Le hit maker explique par cette musique, lui et ses pairs, invitent toute personne qui se retrouve sentimentalement dans une autre, de laisser parler leurs sentiments l’un envers l’autre l’approcher, « donk klike youn sou lòt, « klililic klililic » lâche-t-il d’un ton souriant. Aussi annonce-t-il dans un avenir pas trop loin le vidéoclip de cette chanson. « Kout papa », 5e morceau de l’opus traite de la réalité des milliers d’hommes, qui remuent ciel et terre pour répondre aux besoins de leurs enfants, pourtant à l’avenir ils découvrent assez souvent que cet enfant n’est pas le leur. Le 6e titre, « Lanmou pa fè » toujours d’après le documentaire, est une adaptation de Ed Sheran » et de Andrea Bocceli, le maitre à penser de Klass, indique qu’il découle de son amour pour l’adaptation des musiques étrangères, comme c’était le cas pour les deux autres titres figurant sur les albums précédents : « se ou sel mwen genyen » et « faithful ». Sur le 7e titre « Respekte fanm » ce qui est paradoxal reconnait Richie, le compas et le raggabòday se rencontrent, le paradoxe est d’autant plus fort, avoue l’artiste, car le contenu de la chanson critique

L’attitude des femmes, tandis que le titre stipule « Respekte Fanm » précise le maestro. Le 8e et dernier titre de l’album est écrit par Dener Ceïde, musicien passé de présentation, qui vient de camper avec le musicien Réginald Cangé, la formation musicale : « Zafem ». Cela fait quatre ans depuis que ce titre cas, attendait d’être casé sur un album révèle Jean Hérard Richard. Dans le documentaire. Les autres musiciens comme Ederse Stanis (Pipo), Nuckson Mésidor bassiste, el Pozo, sensibilisent les fans à découvrir l’album.

Après la présentation, dans la série des questions, Pipo s’est dit confortable avec le groupe et avec le Maestro Ritchie, qui exhorte les consommateurs à se procurer de l’album. Le fondateur du groupe déplore par ailleurs, l’attitude de certaines personnes qui distribuent l’album sur leur forum what’s app. Ritchie en a profité pour annoncer la grande première du groupe pour Haïti, le 2 août prochain.

Eguens Renéus



Articles connexes


Afficher plus [3878]