S'identifier Contact Avis
 
29.44° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
L’écrivaine Emmelie Prophète participe à la neuvième édition du Guadeloupe poésie festival

L’écrivaine Emmelie Prophète participe à la neuvième édition du Guadeloupe poésie festival








Poétesse et romancière haïtienne de renom, Emmelie Prophète, auteure de « Des marges à remplir », participe à la neuvième édition du Guadeloupe poésie festival du 10 au 19 mai 2019. Neuf jours de carte blanche à la poésie dans des lieux diversifiés à Baie-Mahault, Saint-Francois, Petit-Bourg, Trois-Rivières. Abymes, etc.

Directrice de festival et auteure de plusieurs romans et de deux recueils de poésie, Emmelie Prophète participe aux côtés d’autres poètes à la neuvième édition du Guadeloupe poésie festival. Parmi ces auteurs, il faut citer Annick Justin Joseph de la Martinique, Yusuf Kadel de île Maurice, Chaddin Bradlhey du Congo, Jérôme Pinel de la France, Fally Diaite Kaba du Sénégal, Henry Bistoquet de la Guadeloupe, Sandra Nanda du Gabon. Pour la poétesse et romancière Emmelie Prophète, « la poésie est la mère de toutes les littératures ». Dans un entretien accordé en marge de cette activité, l’auteur de « Sur parure d’ombre » a souligné que la poésie est un genre majeur.

« Heureusement qu’il y a la poésie et la littérature pour parler au-delà de ce qui existe. La littérature permet de se rencontrer, de parler de cet autre, de découvrir les ressemblances entre nous. Et cette ressemblance-là, c’est la poésie, c’est la littérature. Le besoin de dire. Le besoin de se rencontrer. La poésie, elle est partout. C’est un genre majeur. En Haïti, par exemple, la plupart de ceux qui écrivent des romans écrivent de la poésie aussi. Quand je prends par exemple le festival Étonnants voyageurs, il y a toujours une très grande place dédiée à la poésie. Celui qui anime en général les questions de poésie à Étonnants voyageurs vient la semaine dernière de recevoir le Goncourt de la poésie. Quand même la poésie, elle est là. Un roman réussi est un beau roman dans lequel on arrive à toucher la poésie. La poésie est à la base de tout. Elle est cette petite chose qui rend le texte de fiction, qui rend le roman plus lisible, plus beau et qui lui donne une petite touche d’originalité aussi ».

Schultz Laurent Junior



Articles connexes


Afficher plus [3874]