S'identifier Contact Avis
 
33° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
« Bon bagay » est l’appellation du 7e opus de Beethova Obas

« Bon bagay » est l’appellation du 7e opus de Beethova Obas








Après avoir conquis le cœur des mélomanes d’ici et d’ailleurs avec ses 6 albums : « Le chant de la liberté », « si », « Pa prese », « Planèt la », « Kè m poze », « Futur », l’artiste Beethova Obas, surnommé « Bethov national », prépare la sortie de son septième album qui s’intitulera « Bon bagay ». Ce produit musical, qui sera disponible au deuxième semestre de cette année, gardera toujours la même philosophie et la même sonorité que les précédents.

Avec ce titre, le deuxième invité d’honneur de la 6e édition du festival « Krik krak », qui se tiendra les 7, 8, 9 juin, veut inciter les Haïtiens à reconquérir l’art de vivre d’antan, car, dit-il, les Haïtiens sont des « bon bagay ». Aussi, veut-il faire écho aux propos d’un étranger qu’il a rencontré récemment dans un aéroport qui faisait l’éloge des Haïtiens qui sont très hospitaliers en dépit des difficultés quotidiennes auxquelles ils font face.

Le guitariste était en Haïti le mois d’avril dernier dans le cadre de la célébration de ses trente ans de chanson où il a donné plusieurs prestations, notamment à Vivano, Le Vilatte et à la Fondation konesans ak libète (FOKAL). Au cours d’une entrevue exclusive, accordée au journal Le National, l’artiste, qui a composé des textes engagés comme « Han han » « Ase babye », avait révélé le titre de ce septième album qu’il se garde d’identifier tous les titres et la possibilité d’inviter d’autres artistes sur le compact disc.

Toutefois, le prix Découvertes RFI 1988 confirme la participation de son frère aîné Emmanuel Obas sur ce nouvel album.

D’un autre côté, le cinquantenaire informe, avant la sortie du nouvel album, qu’il effectuera une tournée nationale pour explorer et côtoyer les talents musicaux du pays. Aussi, profitera-t-il de cette occasion pour recueillir les suggestions de certains jeunes mélomanes qui prennent l’intense plaisir à écouter et à découvrir son répertoire musical sachant qu’ils étaient nombreux à chanter à l’unisson avec lui à la FOKAL, le jeudi 28 mars écoulé. Une situation, qui avait créé un grand émoi chez l’artiste, même cas de figure pour son frère Emmanuel qui l’accompagnait sur scène.

Au cours de ses multiples prestations dans ce concert qui était le premier de la série, Beethova Obas avait permis à l’assistance de découvrir la teneur du titre éponyme de ce nouvel album, « Bon bagay » qui est une chanson sociopolitique invitant les compatriotes à s’entraider et à afficher des comportements citoyens qui peuvent contribuer au progrès du pays. L’auteur de « Chant liberté » n’avait pas mis de côté sa casquette de chanteur engagé pour critiquer le comportement de nos dirigeants politiques qui, explique-t-il, placent très souvent leurs intérêts personnels au-dessus de ceux de la collectivité qui, renforce-t-il, patauge dans une misère noire où même les besoins fondamentaux ne sont pas respectés, a-t-il conclu.

Eguens Renéus



Articles connexes


Afficher plus [4019]