S'identifier Contact Avis
 
36° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
Lire le recueil de textes « Dis-lui » de Urielle Pierre

Lire le recueil de textes « Dis-lui » de Urielle Pierre








Originaire de Port-au-Prince où elle est née, le 22 décembre 1998, Urielle Pierre présente à ses lecteurs une mince plaquette de vers intitulée : « Dis-lui ». Cette mince plaquette de vers, préfacée par son professeur de lettres Guiliot Paul, est un prétexte permettant à la jeune auteure de déverser sur la page blanche ses émois intérieurs, sa sensibilité et les cris transperçant de son cœur blessé.

Urielle Pierre place son premier recueil de textes « Dis-lui » sous le signe de la rêverie amoureuse et la sensualité. Elle y exprime ses sentiments en empruntant aux poètes romantiques les thèmes de la nature et de la femme idéale. Une atmosphère de mélancolie enveloppe en même temps quelques-uns de ses textes à l’eau de rose. Une façon, selon Urielle Pierre, de mieux contourner ses silences et ses mots brisés. Une façon de mieux appréhender sa vie qui se tapit dans l’ombre. Urielle Pierre clame ses sentiments amoureux aux quatre vents. Fille bavarde, elle livre également ses impressions sur cette époque marquée par le désarroi, les hésitations et la confusion. Écriture simple, sans hermétisme, mais avec beaucoup de chichis, ce recueil bilingue, écrit dans nos deux langues, ressemble aux premiers textes douillets que les adolescents d’autrefois écrivaient dans leurs cahiers d’écolier dessinés de fleurs faites à la main. Sans forcer la note, les poèmes de « Dis-lui » se noient dans un profond lyrisme. C’est le récit d’un cœur énamouré qui guette la présence de l’autre. Ce sont avant tout des textes personnels, confidentiels et intimistes.

« Dis-lui qu’il est un parfum/exhale à l’aurore du jour/frais si doux, il est comme une fraise juteuse au gré de ses caresses infinies et de tendresses/Dis-lui qu’il est un grand amour/et que tu l aimes sans cesse,/Dis-lui que tu veux porter son nom. » (P. 33)
L’amour de la patrie, l’actualité, la sensualité sont les thèmes de prédilection de l’auteure. Au gré de son inspiration, elle les a accouchés pêle-mêle sur des feuilles de papier. Elle les a poétisés du mieux qu’elle peut. Urielle est tout simplement sincère dans ses textes. Rien que cela. Ne lui demande pas plus. Elle avait tout simplement envie de partager ses ressentis, son vécu avec ses proches. Elle l’a fait. Et c’est tant mieux pour elle. Ne lui demande pas mieux. Encouragée par son professeur qui voit déjà en elle une étoile scintillant dans le firmament littéraire haïtien, Urielle Pierre, lors d’un entretien accordé au journal Le National, a avoué que l’écriture, en plus d’être une passion, est un exercice exigeant qui demande beaucoup de sacrifices et de travail acharné. Elle admet qu’on ne peut pas devenir Verlaine, Baudelaire, Claudel ou Mallarmé, Castera ou Philoctète un beau matin. En ce sens, elle dit être déterminée à travailler dur pour que sa prochaine publication apporte quelque chose d’original à ses lecteurs au cas où elle serait intéressée à faire un nom dans le domaine littéraire. Pour ce, elle doit continuer à se perfectionner. Travailler dur. Lire beaucoup. Participer à des ateliers d’écriture. Choisir ses modèles. Produire un discours valable et original sur les thématiques sélectionnées. C’est à partir de tout cela que le verbe sera à sa possession. Cela dit, cela revient maintenant à Urielle Pierre de faire un choix.

Schultz Laurent Junior



Articles connexes


Afficher plus [3785]