S'identifier Contact Avis
 
30.56° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
Le ministère de la Culture s’incline devant les dépouilles de Michel Hector

Le ministère de la Culture s’incline devant les dépouilles de Michel Hector








Le ministère de la Culture et de la Communication, dans une note publiée, le samedi 6 juillet 2019, quelques heures après l’annonce du décès de l’historien Michel Hector, s’est dit attristé par cette perte énorme pour le patrimoine, la culture et l’intelligentsia d’Haïti.

« Le ministère de la Culture et de la Communication a appris avec énormément de peine, la triste nouvelle de la mort de Michel Hector, âgé de 88 ans, survenue dans la soirée du vendredi 5 juillet 2019, en sa résidence privée à Pétion-Ville » lit-on dans une note parvenue à la rédaction du journal.

Toujours selon la note, Michel Hector fut un historien remarquable et prestigieux. Il a été par ailleurs chercheur et un professeur d’université, à la fois généreux et rigoureux, extrêmement aimé de ses étudiants et élèves. Ce fut un homme simple, d’une rare humilité, tantôt profond et toujours accessible. Michel Hector a été, durant une époque, président de la Société haïtienne d’histoire, de géographie et de géologie, institution très proche du ministère de la Culture et de la Communication, dès la création de ce ministère à la fin de l’année 1994.

D’un autre côté, la note précise que Michel Hector reste et demeure pour sa génération un intellectuel au-dessus de la mêlée qui a produit plusieurs ouvrages à caractère sociohistorique. Notamment en collaboration avec le sociologue Laennec Hurbon. Il est important au passage, selon l’organisme d’État, de rappeler que Michel Hector est l’auteur d’un ouvrage majeur de 366 pages intitulé « Genèse de l’État haïtien » (1804-1859) paru aux éditions de la Maison des sciences de l’homme à Paris en 2009.

L’institution étatique conclut la note en présentant ses sympathies à la famille, aux parents, aux proches du défunt, ainsi qu’à toute la classe intellectuelle contemporaine ou actuelle, particulièrement aux écrivains, historiens et universitaires affligés par ce deuil.

Rappelons, le professeur Michel Hector avait reçu en mai dernier les honneurs de l’Université d’État d’Haïti. Pendant une période de sa vie, il s’est adonné à des activités politiques, comme militant du parti communiste haïtien qui luttait contre le régime des Duvalier. Il a consacré une partie de sa carrière d’enseignement au Mexique à l’Université autonome de Puebla.

Le professeur Hector était dirigeant au Centre de recherches sociologiques et historiques, CRESOH. « Crise et mouvement populaires en Haïti », le dernier ouvrage de Michel Hector est paru en 2006.

Eguens Reneus



Articles connexes


Afficher plus [3872]