S'identifier Contact Avis
 
23.31° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
Le témoignage de Neno, pratiquant du bossa nova, sur le décès Joao Gilberto, père du bossa nova.

Le témoignage de Neno, pratiquant du bossa nova, sur le décès Joao Gilberto, père du bossa nova.








La nouvelle a eu l’effet d’une bombe, le samedi 6 juillet quand les médias internationaux ont annoncé la mort du brésilien Joa Giberto, ce grand musicien, considéré comme le père du bossa nova. Werner Gabers, mieux connu sous le pseudonyme Neno, personnalité à double casquette, musicien brésilien qui évolue avec le groupe Haïtiano-Brésil Motif, et directeur général du Centre culturel Brésil-Haïti, a annoncé la nouvelle au journal accepte volontiers de nous parler du pionnier de ce rythme très pratiqué en Haïti.

« D’abord pour honorer la mémoire du musicien en haïtienti, le groupe Motif composé du maestro Michel Mathieu, Wesner Gabers (Neno), Pierre Ely proposera un spectacle hors pair à Aïoli restaurant, le 18 juillet. Un répertoire assez intéressant composé de titres phares de Joao et ceux de Motif qui permettra au public de vivre à la fois les airs d’antan et les tubes d’aujourd’hui » a confié Neno au journal.

Mort à Leblon, une ville de Rio de Janeiro, Joao Gilberto est originaire de Bahia au Brésil qui est considéré comme un territoire haïtien au Brésil par rapport à la quantité de noirs qui y vivent. L’étiquette du père du bossa nova est accolée au musicien, car il est à l’origine du mélange du jazz, dont il avait une bonne maitrise, et de la samba brésilienne. Une combinaison musicale qui était à l’époque très osée, critiquée par certains, car c’était de la musique étrangère associée au rythme national, appréciée par d’autres, surtout ceux qui aiment les nouveautés. D’un autre côté, il est considéré comme un grand perfectionniste capable d’interrompre un spectacle pour cause d’anomalies, a révélé le musicien.

À la question que représente le défunt pour les Brésiliens, le musicien trentenaire de Motif déclare avec fierté qu’il est un rêve brésilien, un ambassadeur de la culture brésilienne, puisque, dit-il, en 1958 à l’époque où le Brésil n’était pas en vue, le succès mondial de « Chega de saudade », titre mythique du musicien, a été un booster pour l’image du pays faisant la une des médias, chaque brésilien, avance-t-il, ressentait ce sentiment de fierté aux yeux du monde à cette époque, car en dépit de ses potentialités, le Brésil n’était pas vu comme un pays de culture populaire. Le rythme bossa nova, créée par le chouchou du Brésil, a été suivi et repris par beaucoup de musiciens et groupes, dont Motif dans lequel il est lui-même musicien. Ce rythme est classé parmi les premières sensations offertes par le groupe à ses fans dans ses prestations live.

« La création du bossa nova par l’octogénaire décédé permet à une autre couche de mélomanes qui ont un penchant pour la musique un peu tendre de se retrouver entre un samba électrisant et le jazz qui est un classique », a indiqué le percussionniste Neno, qui est fier de ce rythme originaire du Brésil et qui fait sa route comme n’importe quel rythme aux côtés des autres sensations musicales qui souligne que les productions musicales de Joao Gilberto sont parmi celles qui sont les plus diffusées à travers le monde, ce qui fait que le créateur est le musicien, brésilien le plus populaire à l’échelle internationale.

En Haïti, le bossa nova s’est déjà taillé une place dans le panorama musical, beaucoup de jeunes groupes même ceux du secteur évangélique, réputé comme très conservateur réservent un peu de place dans leur album et dans leur prestation pour du bossa nova.

Eguens Reneus



Articles connexes


Afficher plus [4081]