S'identifier Contact Avis
 
30.56° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
Diskòb, une application web pour la promotion et la diffusion de la musique haïtienne

Diskòb, une application web pour la promotion et la diffusion de la musique haïtienne








Andy Jhon W. Antoine, en compagnie de Wedly Mozeau, Beethoven Pierre, Vanessa Jeudi, Justafort Josué, a conçu l’application Diskòb. L’équipe de ce projet innovant a remporté le premier prix de la 6e édition du Hackathon organisé par l’OIF, en 2018. Diskòb est une application web qui vise avant tout à promouvoir la musique haïtienne. En effet, cette application permettra aux artistes haïtiens d’exposer leurs musiques à l’échelle nationale et à l’échelle internationale. Elle consiste aussi à offrir un espace structuré dans le secteur musical.

L’application Diskòb est une application web qui sera à la portée de tous. Son objectif est non seulement de créer un espace où les artistes haïtiens pourront présenter leurs œuvres, mais aussi faciliter l’échange entre les artistes et les producteurs. « Étant donné la facilitation de communication qu’offrent les NTIC d’une part, et l’énorme source de revenus qu’est devenu le streaming (soit 75 %) à travers le monde d’autre part. Diskòb vise à construire un média virtuel de la musique haïtienne et par là même toucher un plus large public tant sur le marché régional, national que mondial » confie Andy. Cela dit, Diskòb offre au monde entier de jeter un regard sur les artistes haïtiens.

Diskòb a puisé son essence dans le fait qu’en Haïti il n’existe pas un espace structuré de diffusion de la musique. Mis à part le BHDA qui tente de protéger et gérer les œuvres des Haïtiens, on ne retrouve aucune structure qui assure l’organisation du secteur musical. Dans le but d’apporter une solution à ce problème, l’équipe Diskòb propose de régulariser le marché musical haïtien. « En ce sens Diskòb est une solution concrète à un problème. Il propose, en effet, un espace de diffusion structuré, la digitalisation, la rentabilisation et la promotion de la musique haïtienne à travers une plateforme streaming et un site web. » Révèle Andy Jhon W. Antoine.

L’équipe travaille sur la réalisation de ce projet, depuis déjà neuf mois. Puisqu’elle a gagné la première place du concours Hackaton en 2018, elle a bénéficié du soutien de Banj au niveau technique et au niveau logistique comme l’accès à un espace de travail et la construction d’un modèle économique. En dépit des difficultés rencontrées, l’équipe Diskòb travaille acharnement jusqu’à l’exécution du projet. Wedly Mozeau assure le marketing du web, Beethoven Pierre est Chef de Produit Web, Vanessa Jeudi qui est directrice artistique et Justafort Josué responsable de l’équipe technique. L’équipe a aussi collaboré avec une entreprise technologique dénommée « ThinkInnov », qui s’occupe du développement de l’application Android et IOS.

Le lancement de l’application Diskòb est prévu pour le 30 juillet 2019. À partir de cette date, l’application sera opérationnelle. Il faudra avant tout, télécharger l’application Android et celle IOS. Une période d’essai est aussi envisagée pour les utilisateurs. Durant cette période d’essai, les fonctionnalités de l’application seront gratuites. Ensuite les utilisateurs devront s’abonner à l’un de nos trois plans « Diskòb permettra de faire du streaming et d’utiliser toutes les fonctionnalités de l’application gratuitement pendant une période d’essai en vue de créer la culture du streaming chez les utilisateurs. L’impact doit être social d’abord. Puisse le public apprécier une application développée par de jeunes Haïtien-nes qui est une solution viable à un problème vieux de plusieurs décennies », déclare Andy.

Pharah Djine Colin



Articles connexes


Afficher plus [3872]