S'identifier Contact Avis
 
27.54° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
Un concours de musique en faveur de l’amélioration de la qualité de la vie

Un concours de musique en faveur de l’amélioration de la qualité de la vie








« Amelyore lavi nan komite m : se dwa m se devwa m », c’est sur ce thème que l’Association des maires de l’Artibonite (AMA) et le Réseau des plateformes d’organisations de la société civile de l’Artibonite (REPOSCA) ont lancé un tout premier concours de musique dans le cadre du fameux projet : « Toujou pi fò ansanm ». Il s’agit, pour les organisateurs, une démarche permettant de renforcer le lien entre la société civile et les autorités locales et de soutenir le processus de construction citoyenne au niveau local en donnant la possibilité à la population de devenir plus consciente de ses responsabilités et d’exprimer sa position et ses idées.

Ce concours est ouvert aux jeunes artistes ou groupes évoluant dans (8) huit municipalités dans le département de l’Artibonite. Citons : Terre-Neuve, Gonaïves, Anse Rouge, Saint Michel de l’Attalaye, Grande Saline, Petite-Rivière de l’Artibonite, Verrettes et La Chapelle.

Les intéressés peuvent s’inscrire gratuitement dans les mairies concernées, jusqu’au 30 juillet 2019, avant 16 h. Ces derniers auront tout simplement à respecter les règles du jeu. Les candidats évoluant dans les communes ciblées doivent soumettre une production originale d’une durée maximum de 4 min en créole, tout en respectant le thème retenu « Amelyore lavi nan komite m : se dwa m se devwa m ». Selon le président du jury, M. Wanshel Régné, tous les rythmes musicaux sont permis. Citons par exemple : troubadour, rara, rabòday, racine, compas, reggae, rap, pop…

Les organisateurs comptent récompenser deux des meilleurs artistes. Les œuvres des gagnants seront évaluées par un jury composé d’artistes et de professionnels de la musique. Pour cette première édition, les gagnants bénéficieront, entre autres, des instruments musicaux, d’une campagne de promotion de six mois sur le réseau du Groupe Médialternatif, de bons d’achat et surtout d’un album collectif, à en croire les responsables.

Rappelons que « Toujou pifò ansanm » est un projet cofinancé par l’Union européenne pour une durée de 3 ans (juin 2018-mai 2021). Il se propose de contribuer au renforcement de la construction démocratique pour une société plus équitable et une meilleure qualité de vie.

Dieulivens JULES



Articles connexes


Afficher plus [3946]