S'identifier Contact Avis
 
27.53° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
« Promo d’art » fait des heureux avec la première édition de « Promo Génie »

« Promo d’art » fait des heureux avec la première édition de « Promo Génie »








L’organisation Promo d’art, qui s’investit dans la promotion de littérature et des métiers manuels dans la commune de la Croix-des-Bouquets, a clôturé sa première édition de « Promo Génie », le samedi 13 juillet, au parc Pierre Louis de la Croix-des-Bouquets. 3 jeunes lauréats par catégorie ont été distingués au cours d’une activité.

Après un long embouteillage, sur des tronçons de routes très poussiéreuses, majoritairement en terre battue à Croix-des-Bouquets, dans la localité de Meyer. Promo D’art a pris rendez-vous, le 17 juillet, avec des dizaines d’écoliers issus de plus d’une vingtaine d’écoles pour célébrer ses deux ans d’existence. Cette organisation, qui est dirigée par le couple Ernst Fontal et Ruth Dana Beaubrun, se donne pour objectifs d’encadrer, de promouvoir et d’aider les jeunes à identifier leurs talents cachés dans différents champs. « La première édition de Promo Génie, qui a débuté le 7 avril et qui aurait dû prendre fin le 7 juin, a été clôturée le samedi 13 juillet à cause des troubles politiques du pays », a indiqué Ruth Dana Beaubrun.

D’un autre côté, la responsable affirme que ses collègues et elle ont voulu placer la barre un peu plus haut pour cette édition. « Recruter 50 établissements scolaires était le but que nous nous étions fixé pour ce concours interscolaire, mais ils étaient 26 à répondre pour un effectif de 250 écoliers de NS1 à NS4 », nous a-t-elle confié. Les critères de sélection portaient sur une très bonne capacité en écriture, un bon niveau en vocabulaire et en grammaire.

Suite au mode d’évaluation, la première phase consistait à soumettre aux postulants 3 textes du livre sur Arthur Volel écrit par Michel Soukar avec des fautes aux fins de correction, ceux et celle qui ont fait la meilleure correction étaient admis à passer la deuxième étape du concours qui était une phase d’audition d’un des 3 précédents textes pour une réécriture. Les écoliers, écolières qui ont obtenu 7 sur 10 ont atteint la 3e phase qui consistait à épeler les mots les plus difficiles des textes.

« Une soixantaine de jeunes ont atteint la phase finale qui comportait une autre phase d’épellation et une phase grammaticale, mais 15 d’entre eux ont désisté pour des raisons différentes. Les 45 autres, qui ont persévéré jusqu’à la fin, étaient en majorité des filles », a ajouté la spécialiste en Broderie.

Au terme d’une compétition assez riche, les membres du jury, composés de plusieurs personnalités coiffées par l’écrivain Rodophe Mathurin qui vient de publier le récit « Règ jwèt la », ont jeté leur dévolu pour la catégorie dissertation : 1re lauréate : Benoit Sergine, école Marie Règne NS4 ; 2e : Previlus Roxane Kirsty, école La Source évangélique NS1 ; 3e : Coriolant Tamara, école du Sacré-Cœur, NS1. Pour la catégorie de texte, 1er : Jean Wood Jude, école Rémy Michel, NS4 ; 2e : Mérisier Asheigh, école du Sacré-Cœur, NS1, 3e : Paul Mickelcie, école Marie Règne, NS2. Pour la catégorie dictée, 1re Denize Rose Aniah Rachel, école Saint Charles Boromé, NS2 ; 2e : Jeudney Olave, école Sacré-Cœur, NS1 ; 3e :, Joseph Kimy Fékens et Jean Wood Jude, Ecole Saint Charles Boromé, NS3.

Avec le support de plus d’une vingtaine de jeunes bénévoles et de quelques entreprises, dont Comp-Haïti, C3 éditions, DNL, le staff de Promo d’art a offert aux premiers lauréats des ordinateurs portables, les deuxièmes des tablettes électroniques, tandis que les troisièmes lauréats ont reçu des smartphones. Ils ont reçu des conseils des personnalités comme Jean Dorcely, celle qui nourrit une passion pour les arts. Roosevelt Saillant, dit BIC, a apporté une couleur musicale assez intéressante à l’assistance qui s’est bien régalée.

Ruth Dana Beaubrun et ses collaborateurs se sont réjouis du bon déroulement du concours, en dépit du découragement de certaines personnes. Pour les prochaines éditions, ils projettent de toucher d’autres communes, dans l’objectif d’encourager les jeunes à s’intéresser à des activités ludiques.

Eguens Renéus



Articles connexes


Afficher plus [3946]