S'identifier Contact Avis
 
29.35° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
La première édition de la Quinzaine de la poésie féminine : un franc succès

La première édition de la Quinzaine de la poésie féminine : un franc succès








La plate-forme de promotion et de valorisation de la littérature-monde contemporaine, Plimay a clôturé ce lundi (05 août 2019) la Quinzaine de la poésie féminine 2019. Une initiative qui vise à valoriser la production littéraire des femmes du monde sans limites d'âge. Depuis le 22 juillet, date du lancement de l'événement, une livraison de poèmes, parmi ceux sélectionnés, a été faite quotidiennement par le canal des réseaux sociaux.

Le Printemps des poètes 2019 est passé inaperçu en Haïti contrairement à l'année dernière. La faute, peut-être, à un début d'année tumultueux, une expression de la conjoncture socio-politique et économique du pays. Et comme pour dire que la poésie est la mesure de toutes choses, Plimay en partenariat Jeux dits pwezi a lancé la Quinzaine de la poésie féminine 2019. Une initiative qui consistait à partager pendant quinze jours sans relâche, des poèmes de femmes haïtiennes et du monde entier. L'occasion pour ces poétesses de mettre leurs œuvres en évidence afin d'attirer le plus de lect.eur.rice.s possibles. Quinze jours d'activités à raison de deux publications par jour, ont animé le site plimay.com et relayé sur tous les réseaux sociaux pour une plus large couverture. Découverte ou redécouverte, plusieurs auteures de l'Afrique à l'Amérique en passant par l'Europe y ont pris part. Une initiative merveilleuse qui n'a laissé personne indifférent. S'il est vrai, comme le pense V. Hugo (dans Les Misérables) que : « La poésie d'un peuple est l'élément de son progrès. » On peut être presque sûr que notre chère Haïti est déjà sur la bonne voie. Plus de trente auteures ont répondu à l'invitation de ce que l'on appelle déjà un événement de l'été. Comme le pense bien Johann Wolfgang Von Goethe (Maximes et réflexions) : « On devrait souhaiter à tout homme sensé une certaine dose de poésie. »

À rappeler qu'une soirée poésie a été réalisée à Jacmel au Vieux four avec les poétesses Nahomie Saintima, Maherline Jean François, Woodlyne Jeudi, Manouchecar Blaise et Dawu Jean Baptiste qui ont enrichi, à leur manière, ce nouveau concept.

Pour Dierf Dumène, CEO de Plimay, « cette 1ère édition, quoique virtuelle en partie, a été d'une très grande réussite. Nos publications ont été largement relayées par les internautes et nous avons touché le plus de monde possible. L'objectif visé étant atteint, nous pouvons donc nous en réjouir. À noter que les textes publiés dans le cadre de cette quinzaine feront l'objet d'une anthologie dont nous communiquerons bientôt la date de sortie. »

Une première réussie qui a apporté de la joie de vivre aux amants de la poésie qui, comme Jacques Prévert pense que : « La poésie, c'est un des plus vrais, un des plus utiles surnoms de la vie. »

Lesly SUCCÈS



Articles connexes


Afficher plus [3946]