S'identifier Contact Avis
 
23.12° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
La poétesse Negresse Colas était en signature

La poétesse Negresse Colas était en signature








Dans le cadre de l'Inter saisons des lettres congolaises-Haïti qui est une initiative de l’édition Plus, Negresse Colas a signé son premier recueil de poèmes « Mes marques, mon histoire ». Officiellement elle a reçu une plaque pour le Prix de la nouvelle de la Saison des lettres congolaises qu’elle est récipiendaire pour sa nouvelle « Le prix d’une déception ». La cérémonie s’est déroulée ce vendredi 13 septembre à la Direction nationale du livre en présence de l’écrivain Gary Victor, invité d’honneur de ladite activité.

« C’est un honneur pour moi de remettre cette plaque à Negresse Colas comme récipiendaire du concours. Plus d’une centaine de pays y avait pris part. c’est une fierté pour Haïti, c’est encore une preuve que nous sommes un peuple de culture et de littérature, je souhaite à Negresse Colas une bonne continuation. Qu’elle ne cesse pas de travailler pour hisser plus haut le nom d'Haïti », a déclaré Gary Victor en remettant une plaque à Negresse Colas pour le prix de la nouvelle de la Saison des lettres congolaises. Le poète Maha Lee Cassy, président de l’édition Plus était venu de la France spécialement pour cet événement. Dans son intervention, il a félicité Negresse Colas de faire confiance aux éditions Plus et de parler en long et en large de son édition et de sa philosophie.

D’une manière très succincte, Negresse Colas a remercié le public d’être présent dans la cérémonie et souhaite que sa nouvelle «Le prix d'une déception» soit bien reçu et compris. La cérémonie a continué avec la vente signature de son recueil de poèmes, elle nous a répondu après une question sur les difficultés qu’elle a rencontrées au niveau de l’écriture de son recueil « Ce recueil de poèmes est un travail très difficile surtout au niveau d’inspiration qui est valable pour tous les travailleurs de la plume, parfois je ne peux rien écrire, mais avec une force ardente qui me dépasse je suis finalement là aujourd’hui pour signer mon recueil de poèmes. Je suis très contente, c’est pour la première fois que suis en signature c’est avec beaucoup d’humilité que je vois que tout le monde est hâte de me lire, avoue-t-elle.

Sur ce qui l’a ramené à la poésie, l’étoile montante de la littérature haïtienne nous a confié qu’elle a commencé à écrire de la poésie à l‘entame de son adolescence et qu’elle est férue de Georges Castera, Jacques Prevert et Jacques Roumain « Ces poètes m’ont donné l’envie d’être une poétesse » dit-elle.

« Mes marques, mon histoire » est un recueil de poèmes d’une cinquantaine de pages, l’amour, le respect pour le doit de la femme, la liberté, l’existence y reflète souvent dans les vers.

Rappelons qu’il y avait un récital poétique avec les poètes Snayder Pierre Louis et Billy Doré et la jeune chanteuse Clairvens St Phard avec sa voix susurrante a interprété Mèsi Lavi et plusieurs autres morceaux d'Emeline Michel.

La cérémonie s’est terminée sur une séance de photo exécutée par le photographe Davidson Morin.

Ricot Marc Sony



Articles connexes


Afficher plus [4090]