S'identifier Contact Avis
 
29° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Avec « Savalou » Dener Ceide et Reginald Cangé apportent « Zafèm » aux mélomanes

Avec « Savalou » Dener Ceide et Reginald Cangé apportent « Zafèm » aux mélomanes



La musique Savalou de Zafèm est disponible sur la plateforme YouTube depuis le 17 octobre à 20h. il s’agit d’une promesse tenue par le talentueux guitariste qui avait fait l’annonce sur sa page Facebook. Ce titre est un véritable diagnostic de la situation actuelle du pays.

En dépit du fait que la sortie officielle était prévue pour le 21 juin dernier, date qui coïncide avec la fête de la musique, pour des raisons diverses, la grande première n’a pas eu lieu, ce qui a encore augmenté l’attente de nombreux fans. Une attente qui semble être comblée, si l’on tient compte des opinions des gens avisés de l’industrie de la musique haïtienne.

Jhonny Célicourt, musicologue a réagi ainsi sur son compte Twitter, quelques heures après la sortie la musique: « M fenk sot koute Savalou […] gwo bout konpa dirèk ; bon tèks ; pèfòmans vokal Régi ak Dener se bagay malè […] ; aranjman nivo siperyè ; solo move »

Pour le musicien et band leader du groupe Disip, Gazman Pierre dit Gazman Couleur, « l’envergure de ces deux musiciens prouve que Dieu a un regard bienveillant sur cette génération de musiciens ».

Depuis sa sortie, la musique fait grand bruit et circule beaucoup sur les réseaux sociaux, véritable plaque tournante pour la diffusion massive des contenus. « Savalou » suscite beaucoup de commentaires élogieux des mélomanes avisés.

Les deux musiciens quarantenaires, nés respectivement en 1978 pour l’ex-chanteur de Zenglen et en 1979 pour Dener Ceïde, après un temps long de macération, proposent un titre qui transcrit les différents maux de notre société: l’insécurité, la réalité politique, le quotidien des compatriotes qui vivent dans les bidonvilles, etc. Fidèle à sa belle voix, l’ancien fondateur de Fasil, aidé d’Archille Saint Hilaire, débute la chanson ainsi:

Savalou, mes chers citoyens, sa k ap pran, ak sa p ap di anyen, ma doulè a la nan tout rakwen, ou ka anvi inyore l ». Plus loin, l’ancien interprète de « Ti Pouchon » fredonne : « la jistis toujou pi prese pou ti malere, men mèt afè a sikile ». Côté musical, on ressent la justesse des notes de l’arrangeur compositeur Dener Ceide et sa guitare magique.

Déjà, plus trois cent huit milles vues sur Le Channel YouTube du groupe Zafèm, Savalou touche la plaie de la société haïtienne qui n’est pas encore cicatrisée.

Dans l’intervalle, les consommateurs et fans inconditionnels sont dans l’expectative d’une nouvelle date pour la sortie du band soit en Haïti ou à l’étranger.

Rappelons que : Dener Ceide arrangeur, compositeur est natif de Saint-Louis du Sud. Il est issu d’une famille de musiciens. Très tôt dans sa vie, il était aidé par sa mère Marie Rosette Bruno qui dirigeait une chorale. Le talentueux guitariste a ses touches sur plusieurs projets et Albums musicaux de la place, dont une collaboration avec le Tabou Combo. À Miami où il réside, Dener accompagnait souvent les stars américaines en tournée dont l’artiste International Nee-yo.

Quant à Reginald Cangé qui s’est fait connaître à travers le tube « Pran pasyans » a marqué sa présence au sein de la formation musicale Zenglen sur plusieurs albums avec hits confirmés comme : Promise et Rezilta, l’acteur de Player et demi, né à Port-Au-Prince et qui a grandi à Carrefour, avait évolué aux côtés de Kenny Desmangles, au sein de la formation musicale « 5 Etwal ».

Eguens Renéus




Articles connexes


Afficher plus [4172]