S'identifier Contact Avis
 
29° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

« Serment des Ancêtres » : un tableau qui inspire le dépassement et invite les Haïtiens au dialogue !

« Serment des Ancêtres » : un tableau qui inspire le dépassement et invite les Haïtiens au dialogue !



Dieu du ciel, combien d’hommes et de femmes qui doivent tomber sous les violences de toutes sortes, ou mourir par manque de soin, pour contraindre le pouvoir et l’opposition plurielle à trouver une entente politique décisive et durable afin d’éviter au pays encore plus de casses et de cadavres ? Combien de propositions de sortie de crise devra-t-on résumer pour trouver un consensus représentatif à partir des multiples branches de l’opposition politique très influente, mais pas assez déterminante ? Comment trouver en 2019, les recettes qui ont permis à Jean-Jacques Dessalines et à Alexandre Pétion de trouver un compromis historique pour dépasser les mésententes antérieures et aboutir au projet collectif de 1804 ?

Derrière le comptoir de la réception du bâtiment principal de la Banque de la République d’Haïti est pourtant accroché l’un des plus célèbres tableaux historiques dans les collections nationales d’Haïti, dénommé : « Le Serment des Ancêtres », qui pourrait sensibiliser tous les Haïtiens, et rappeler à l’ordre les plus hautes autorités des pouvoirs politiques et de l’opposition en Haïti, sur le sens et l’importance des deux mots clés suivants : « dépassement » et « dialogue », indispensables pour permettre au pays de trouver sa nouvelle voie vers la l’unité, la paix et le progrès.

Dommage que ce tableau ne figure pas sur les billets de banque, pour pouvoir mieux vulgariser le message qu’il véhicule depuis 1822. Autant vous rappeler que cette œuvre d’art réalisée par l’artiste Guillaume Guillon Lethière (1760-1832), aura deux cents (200) ans en 2022.

Dimensions du tableau, je ne vais surtout pas vous parler des mesures qui correspondent à la longueur et la largeur de cette pièce artistique. C’est un tableau qui est travers à la fois par des dimensions artistiques, historiques, allégoriques, symboliques et mystiques.

Dans un article publié sur le site de l’association des critiques d’art, par l’éminent historien et critique d’art haïtien Gerald Alexis, autour du thème « Le Serment des Ancêtres dans les collections nationales en Haïti », c’est un travail de maitre méticuleusement documenté, qui se présente comme une étude savante qui est proposée aux lecteurs et lectrices qui veulent voyager cette œuvre multidimensionnelle qui propose plusieurs portes d’entrées. https://aica-sc.net/2016/01/15/le-serment-des-ancetres-dans-les-collections-nationales-en-haiti/

Déterré avec plusieurs autres œuvres d’art importantes sous les décombres du Palais national après le 12 janvier 2010, nous avons depuis suivi le processus de pré-restauration de l’œuvre, dans un premier temps en Haïti, par les deux professionnels Jean François Hulot et Pierre Curie, spécialistes dans des interventions de mesures conservatoires, de protection et de consolidation de déchirures. Ces derniers avaient séjourné en Haïti dans le cadre d'une mission préliminaire de 3 jours (du 27 au 29 juin) financée par le ministère de la Culture et de la Communication de France et les autorités culturelles haïtiennes, comme nous avons détaillé cette mission dans un article publié le 14 juillet 2010 dans les colonnes du Nouvelliste.

Depuis la visite en Haïti, du ministre français de la Culture et de la Communication, François Mitterand, un protocole avait été signé avec son homologue, Marie Laurence Jocelyn Lassègue sur plusieurs domaines, notamment la restauration de cette œuvre.

Didier Le Bret, ambassadeur de France en Haïti, avait procédé le vendredi 14 décembre 2012, avait remis l’œuvre au président Michel Joseph Martelly. Et depuis, cette œuvre est exposée dans les locaux de la Banque centrale d’Haïti.

Diplomatie culturelle, ce fut une belle occasion pour les autorités françaises de confirmer leur niveau de dépassement en choisissant de restaurer une œuvre historique de cette importance, qui illustre si bien l’entente décisive de Dessalines et de Pétion, pour livrer la dernière grande bataille contre les troupes coloniales françaises, jusqu'à l’indépendance le 1 janvier 1804. Qu’est-ce que les Haïtiens attendent pour faire autant de dépassement ?

Dix choses à retenir sur le tableau « Serment des Ancêtres » :

1- Le tableau « Le serment des Ancêtres », est une œuvre réalisée par l’artiste peintre Guillaume Guillon Lethière (1760-1832), en 1822. Mais les recherches démontrent que l’œuvre aurait été influencée en grande partie par un autre dessin de l’artiste exécuté en 1793 titré : « L’Union ou Allégorie de la Révolution française ».

2- Cette peinture est une œuvre allégorique (légendaire) qui présente des personnages mis en scène pour représenter une tranche d’histoire particulière, où se mélangent l’histoire et la divinité, l’unité entre le noir et le mulâtre.

3- Dans la partie supérieure de l’œuvre, on retrouve un personnage barbu associé au mot « Yahvé » inscrit dans le triangle lumineux sur sa tête, qui fait référence à la suprême autorité divine, descendant du ciel, avec les bras entrouverts qui semble communiquer ou instruire les deux hommes d’Etat en tenu officiel d’officier.

4- Les deux personnages principaux de l’œuvre présentent un environnement imaginaire pour représenter la rencontre historique entre Jean Jacques Dessalines et Alexandre Pétion, pour aboutir à la victoire décisive menant vers l’indépendance d’Haïti en 1804.

5- Plusieurs groupes de personnes moins représentatifs sont présents dans l’œuvre dans un deuxième plan, des hommes et des femmes, des noirs et des mulâtres avec les mains tendues vers les personnages centraux, qui réclameraient la liberté, la justice, la dignité ou de meilleures conditions de vie tout simplement.

6- En dehors du nom de l’artiste inscrit sur le tableau, plusieurs autres textes sont autant lisibles tels que : « Yahvé », « l’Union fait la force », « Vivre libre ou mourir », « Loi et constitution, religion ».

7- Le tableau aura changé plusieurs fois de nom au cours des deux cents dernières années, passant par des titres comme « « Union », « Union du Jaune et du Noir », comme les mentionnent les archives des journaux haïtiens comme : Le Soir, Haïti Littéraire et Le Nouvelliste.

8- La position des deux hommes autour de l’Autel de la patrie ou Autel de la liberté symbolise une démarche d’unité nécessaire et indispensable pour bâtir la nation à travers le message phare « L’Union fait la force ».

9- La position des deux mains du personnage divin dans le ciel, ainsi que la direction prise par les deux mains des deux personnages historiques laisse voir les formes imagées du principal symbole (l’équerre et le compas) de l’ordre de la Franc-maçonnerie.

10- Le tableau « Le serment des Ancêtres » a été gravement endommagé pendant le tremblement de terre du 12 janvier 2010. Bien avant ce drame, l’œuvre avait été restaurée en 1998, aux ateliers du Louvre. Entre 2010 et 2012, il allait subir de nouvelles interventions encore des spécialistes français avant de retourner en Haïti.

Dominique Domerçant




Articles connexes


Afficher plus [4172]