S'identifier Contact Avis
 
26° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Récital à la mémoire de la poétesse Farah- Martine Lhérisson

Récital à la mémoire de la poétesse Farah- Martine Lhérisson



L’organisation culturelle dominicaine Dialogue académique invite le public en général et les poètes en particulier au récital « Fleurs pour les étoiles » , à la mémoire de la poétesse haïtienne Farah-Martine Lhérisson. L’événement qui réunira des poètes des deux pays qui partagent l’ile sera diffusé via un « live » sur la plateforme Facebook à partir du compte @ibethguzman, ce vendredi 26 juin à 20 h.

Plusieurs notables poètes haïtiens et dominicains tels que : Carmen Pérez Valerio, Gashton Saint Fleur, Tomás Castro Burdiez, Pedro Antonio Valdez, Samuel Grégoire, Marivell Contreras, Basilio Belliard, Máxima Hernández et Valentín Amaro ont confirmé leur participation. Il est aussi prévu une performance de l’artiste Berthony Lanot avec des poèmes de l’écrivaine décédée. Les mots d’introduction et la mise en contexte de l’activité seront successivement à la charge du révérend Edwin Paraison, directeur exécutif de la Fondation Zile et du philosophe David Alvarez. L’ouverture du récital sera assurée conjointement par le poète dominicain Mateo Morrisson, Prix national de littérature et la poétesse et romancière haïtienne Emmelie Prophète, compagne de la défunte au jury du Prix Henry Deschamps, le plus ancien prix littéraire d’Haïti.

Rappelons que la poétesse Farah-Martine Lhérisson a été assassinée en sa résidence à Péguy Ville le 15 juin en compagnie de son mari. Auteure du livre « Itinéraire zéro » , éducatrice passionnée, elle était considérée comme une figure importante de la poésie insulaire. Sa mort violente a choqué la société haïtienne et la communauté des Caraïbes. Ce récital de solidarité cherche à reconnaitre sa contribution aux lettres de la région.

Pour authentification et informations supplémentaires : Ibeth Guzmán (849-884-2157)




Articles connexes


Afficher plus [4767]