S'identifier Contact Avis
 
31° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Prière à mon âme

Prière à mon âme



Le National publie, pour la quatrième fois pendant le confinement, un poème de notre collaborateur et également poète, Feguenson Thermidor.


Mon sang nuit glacée mauvais silence
Souffle limite longueur de la journée dans un pays endommagé âme d'effroi

Ma langue clouée sur la croix pour ne pas raconter la douleur de Port-au-Prince
Port-au-Prince ciel de la bêtise horizon crucifié
Je descends dans la finitude de l'infinitude des temps fous cimetière moi-même
Mentir à mes rêves pour qu'ils ne me haïssent

Temps fragile, rêves ivres démodés dans un pays jambes cassées

Mon sang douleur du poème itinéraire bloqué
Déroute ma main phrase nomade arpentée la souffrance des trottoirs

Hormis des dieux, poète réinvente les destins ovales, dessine sur l'épaule gauche des paraboles sexualité sauvage des mers crissement vérité brûlée
Mon ciel, mon dos, prière fêlée cœur chanson sans paroles en décrépitude
Poème cicatricule,chuté, cimenté,crissé, décri ,ouaté

Je vis dans un pays terre assassine vie ovale cœur morphologie en papier sang solide arpente les rues de Port-au-Prince

Feguerson Thermidor




Articles connexes


Afficher plus [4767]