S'identifier Contact Avis
 
31° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video


Vers l'achèvement des travaux du centre culturel Manno Charlemagne



Le maire Jude Édouard Pierre, accompagné du directeur général de la Direction nationale du livre, Emmanuel Jacquet, a organisé, le lundi 27 juillet, une visite du chantier du Centre culturel Manno Charlemagne à l'intention de plusieurs journalistes culturels pour faire le point sur l'état d'avancement des travaux.


Le chantier est situé à Thor 12. Les travaux de construction de ce bâtiment de 1080 mètres carrés sur deux niveaux ont démarré le 1er février dernier. Le projet est financé en grande partie par les fonds communaux et aussi par le ministère de la Planification et de la Coopération externe et le ministère de l'Intérieur et des Collectivités territoriales.

Avec 80 % des travaux déjà réalisés, l'édile de la commune, qui a été créé le 1er mai 1813 par le président Alexandre Pétion, est très enthousiaste, même si les problèmes de financements récurrents ont retardé les travaux qui auraient dû s’achever avant ce mardi 28 juillet, date préalablement retenue pour l’inauguration du centre culturel. Cependant, Jude Édouard affirme que l'ouvrage sera remis, clés en main, dans 70 jours. Ce projet sera exécuté pour un coût total de soixante millions de gourdes. La bibliothèque municipale portera le nom de Paulette Poujol Oriol. Il est prévu une salle de cinéma et une médiathèque qui sera dotée d'une soixantaine d'ordinateurs. L’auditorium portera le nom de Roland Dorfeuille (Pyram). La salle de lecture pour les personnes handicapées portera le nom de Béken. En gros, chaque espace du centre immortalisera le nom d'un artiste, a indiqué le numéro de la commune.

La construction respecte les normes parasismiques. Le centre aura pour mission de faire promotion de la culture et du patrimoine communal. La population de Carrefour sera mise à contribution pour constituer le fonds documentaire. Déjà, une centaine d’ouvrages est gracieusement offerte par des habitants de la commune. Avant l'inauguration, une journée de collecte de livres sera organisée. Chaque carrefourois sera ainsi appelé à offrir un ouvrage dédicacé au centre. Des pourparlers vont être entrepris avec l'Organisation internationale de la Francophonie pour créer un catalogue accessible en ligne.

Grâce à l’implication de la Présidence, l'environnement immédiat du centre a été déclaré d'utilité publique dans un arrêté pris le mercredi 22 juillet 2020 en Conseil des ministres. Cette décision habilitera le maire à aménager le jardin du centre, le parking ,etc.

Quant à certaines préoccupations liées aux dépenses liées au fonctionnement du centre, le maire a opté pour un modèle économique dénommé : délégation service public. Un arrêté communal a mis en place une structure composée de notables, de jeunes, d’écrivains et de directeurs d'école pour gérer le centre. Les boites de nuit de la commune auront à verser 10 % des revenus qu’elles engrangent pour alimenter la caisse des dépenses courantes répondre du centre.

Le directeur général de Direction nationale du livre, Jean Emmanuel Jacquet, a annoncé que l'institution qu'il dirige prendra en charge le salaire d'un animateur, d'un animateur adjoint et d'un gardien. Aussi, il a invité la population carrefouroise à s'approprier de l'espace, qui, selon lui, est un outil important dans la consolidation du savoir intellectuel et de la promotion de la culture haïtienne.

Le maire Jude Édouard Pierre en a profité pour fustiger l'attitude de certains d'individus qui ont attaqué à coup de pierres le bâtiment en construction, ainsi que les ouvriers. Le titulaire appelle les citoyens à protéger cette œuvre qui sera au service de plusieurs générations.

Notons que Joseph Emmanuel Charlemagne, auteur, compositeur et interprète , quoique né à Port-au-Prince, a longtemps vécu à Carrefour. Né le 14 avril 1948, il est décédé le 10 décembre 2017.

Eguens Renéus




Articles connexes


Afficher plus [4855]