S'identifier Contact Avis
 
26° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video


La célébration de la Notre Dame de l’Assomption et des 350 ans de la ville du Cap-Haïtien



Cette année la célébration de la fête de la Notre Dame de l’Assomption coïncidera à la commémoration du 350e anniversaire de la cité Christophienne, la ville du Cap Haïtien connue pour son hospitalité, ses charmes et ses bâtiments historiques. Parallèlement, plusieurs autres activités religieuses et culturelles vont se dérouler un peu partout dans le pays, particulièrement à Port-au-Prince, à Petit-Goâve et aux Cayes dans le département du Sud.


Pour le ministère du Tourisme et des Industries créatives, ce mois d’août 2020 marque les 350 ans de la ville du Cap et les 200 ans de la mort du roi Henry. Du 13 au 16 août 2020, en effet, le ministre invite les festivaliers à venir fêter avec la population capoise. Toute une série d’activités : excursions, foires, conférences-débats festivals, expositions, balades à cheval, randonnées sur mer, jeux cérébraux, activités sportives, animations DJ et bien plus encore. La fête des 350 ans de la ville du Cap se déroulera autour du thème « Vers la renaissance de la ville du Cap ».

À Port-au-Prince comme dans les autres grandes villes de Port-au-Prince, les chrétiens catholiques célèbrent l’Assomption de Marie -mère de Jésus le Christ- c’est-à-dire sa montée au ciel sans avoir connu la corruption de la mort. Cette grande fête mariale va rassembler dans de nombreuses paroisses des milliers de chrétiens catholiques. En prélude à cette célébration, une neuvaine est organisée à la cathédrale transitoire de Port-au-Prince, les paroissiens, les fidèles, les amis et les pèlerins des différents archidiocèses de la capitale pour célébrer leur sainte patronne. Il est également prévu plusieurs célébrations eucharistiques à travers lesquelles les fidèles catholiques vont faire parvenir leurs prières à Dieu en ces temps difficiles et de grande déprime marqués par la pandémie du coronavirus avec le concours de plusieurs dignitaires de l’Église catholique en Haïti et de nombreuses chorales. Aux Cayes dans le département du Sud, plusieurs autres activités socioculturelles seront organisées dans la ville notamment à « Gelée », une plage très fréquentée par des visiteurs et touristes de tous bords. Dans les années antérieures, plusieurs manifestations culturelles étaient organisées sur cette plage emblématique du Grand Sud. Nombre de groupes musicaux de la capitale et du département du Sud toutes tendances confondues ont l’habitude de faire la fête jusque très tard dans la nuit pour marquer la fête de la Notre Dame de l’Assomption qui attire toujours grand monde, à pareille époque. Cependant, dans le contexte du coronavirus où plusieurs concerts et conférences se faisaient en ligne, beaucoup s’interrogent déjà sur l’ampleur de la célébration de la Notre Dame de l’Assomption aux Cayes de cette année.

Par ailleurs, sur une initiative de ChoKreyòl Production en collaboration avec Mojpech la ville de Petit-Goâve, réputée pour sa « Dous Makòs » s’apprête à célébrer sa patronale la Notre Dame de l’Assomption. Pendant trois jours du 13 au 15 août 2020 différentes activités vont se dérouler dans la cité de Faustin Souloque et de l’académicien Dany Laferrière auteur du roman « L’Enigme du retour ». Expositions et foire artisanale, foire gastronomique, exposition de livres et vente signature, musiques et théâtres animeront les temps forts de cette festivité à Petit Goâve qui sera déroulée autour du thème « Ann bay valè ak tout sa k lakay ». Il est aussi prévu des saynètes et des performances en plein air. L’idée selon les responsables, les organisateurs c’est d’attirer l’attention de chacun sur les potentialités touristiques de la ville de Petit-Goâve et son savoir-faire local.

Schultz Laurent Junior




Articles connexes


Afficher plus [4969]