S'identifier Contact Avis
 
30° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video


IERAH/ISRESS annonce deux journées d'étude les 19 et 20 novembre 2020



Le Département histoire de l'art et archéologie de l'Institut d'études et de recherches africaines (IERAH/ISRESS) de l'Université d'État d'Haïti, dans un communiqué publié en début du mois, annonce la tenue de deux journées d'étude baptisées « Journée d'étude : problématique de la photo politique dans la mobilisation électorale de 1990 à 2016. Pour réaliser ces deux journées, le comité organisateur lance un appel à contribution de textes qui vont être exposés à l'occasion. Le délai de soumission du résumé du texte ne dépassant pas 300 caractères est fixé au 30 septembre 2020. Les auteurs des extraits de textes sélectionnés enverront les textes complets de 3 000 caractères dans les jours qui suivent aux fins de publication le 31 0ctobre 2020.


À partir des années 50-90, comme l'a fait remarquer le comité organisateur, la photographie, en Haïti, a cessé d'être seulement un objet de création esthétique et de légitimation de soi voire de transmission symbolique d'un certain type de patrimoine. Ce tournant, pareil à ce que Roland Barthes considère comme une véritable révolution anthropologique, bouleverse la relation du photographe et le sujet photographié.


La photographie par son accessibilité récente à toutes les couches sociales, engendre un nouvel ordre visuel. Ainsi, le recours à la photographie au cours d'une campagne électorale devient un « must » et constitue une stratégie de marketing politique assurant une certaine visibilité au-delà du seul monde politique. L'idée est de chercher à comprendre, comment réfléchir à la fois sur l'usage de la photo en tant que pratique sociale et support matériel de l'énoncé politique ? Quelle est l'influence de la photo en tant que dispositif politique sur le comportement des électeurs ?


Ces deux journées d'étude seront organisées autour de trois objectifs : i) étudier l'image photographique dans un contexte électoral ; ii) analyser l'énoncé respectif des candidat.e.s lors des élections des années de 1990,1995, 2000, 2006, 2010 et 2016 et enfin ; iii) discuter des enjeux de la photo politique dans la communication électorale en Haïti. Les activités se dérouleront de 10 h à 20 h pendant les deux jours au local de IERAH/ISRESS. L'activité est supportée par ARES (Académie de recherche et d'enseignement supérieur), l'UEH, LADIREP (langages, discours, représentations), FOKAL et l'Institut haïtien/patrimoine et tourisme. 



Le comité scientifique est composé de : Sterlin Ulysse, docteur en esthétique, doyen de IERAH/ISRESS; Jean Waddimir Gustinvil, docteur en philosophie, enseignant-chercheur à l'UEH et Kesler Bien-Aimé, doctorant en ethnologie et patrimoine, Université Laval (UL).


À noter que les textes doivent être envoyés aux adresses suivantes : kesler.bien-aime@ueh.edu.ht et kesler.bien-aime.1@ulaval.ca .



Lesly Succès




Articles connexes


Afficher plus [5050]