S'identifier Contact Avis
 
25° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video


Trois journées de portes ouvertes pour valoriser le Musée communautaire Georges Liautaud et le village artistique de Noailles



Sur une initiative de la Fondation AfricAmericca et l’Association des artistes et artisans de Croix des Bouquets (ADAAC) et financée par le programme AROCH, trois journées de portes ouvertes ont été organisées les 9, 10 et 11 octobre 2020, au village artistique de Noailles. Visites guidées dans des ateliers et des sanctuaires du village remis de certificat aux dix jeunes artisans lauréats du Prix artistique Georges Liautaud, visite des différents ateliers des artisans sont entre autres parmi les activités organisées dont l’objectif est de faire en plaidoyer en faveur d’une implication des autorités pour la protection effective et la sauvegarde du village.

Le vendredi 9 membre 2020 au village artistique de Noailles situé dans la commune de la Croix des Bouquets le bruit des marteaux sur des morceaux de drums découpés assourdissait l’air. Torses nus, les artisans aidés de leur savoir-faire gagent depuis des années dignement leur vie et créent des œuvres de toute beauté qui ravissent l’œil. En conférence ce jour là, Eddy Jean Remy, cheville ouvrière du village et organisateur de l’événement, a expliqué au journal Le National que le village de Noailles promeut l’imaginaire haïtien et constitue une belle vitrine pour l’art haïtien à l’étranger « C’est un patrimoine culturel et artistique qu’il faut à coup sûr sauvegarder Le Village de Noailles ne fait pas seulement la fierté des « Crussiens » mais celle du pays tout entier. Plus de cinq cents ouvriers travaillent dans le fer découpé. Ils parviennent à travers leur savoir-faire et leur passion pour le métal découpé à survivre et faire vivre leur famille. Plus loin, il a expliqué qu’à cause de l’insécurité qui sévit en Haïti et plus particulièrement dans la commune de Croix des Bouquets, le village artistique de Noailles avait subi les effets néfastes de ce climat de violence. C’est pourquoi l’objectif de ces trois jours d’activité vise à sécuriser les lieux de création et de transmission existants dans la communauté artistique et artisanale du village de Noailles. Lequel subit l’insécurité provoquée par le voisinage de bandes armées, par la sensibilisation des autorités locales et nationales et des actions à impact immédiat sur les revenus des ateliers.

Et l’objectif spécifique du programme c’est de lutter contre la paupérisation de la communauté du village artistique de Noailles par la création de la collection d’art contemporain du Musée communautaire de Noailles et la mise en œuvre d’un plaidoyer pour la sauvegarde du village. Le projet de Valorisation du Musée communautaire Georges Liautaud et du Village artistique de Noailles, par la création de la collection d’art contemporain et les actions de visibilité simultanées, constitue le projet de départ du plaidoyer en faveur de la protection du village et de son héritage culturel vodou. Maksaens Denis, directeur artistique de la fondation AfriAmericca a laissé entendre qu’il s’agit dans cette initiative de montrer l’existence du village et continuer à encourager les artisans et valoriser le Musée communautaire Georges Liautaud, un espace collectif d’exposition et de conservation uniquement dédié à la création plastique contemporaine en Haïti. Ce musée s’insère dans un vaste programme de valorisation du Village culturel de Noailles à la Croix des Bouquets.

La remise du Prix artistique Georges Liautaud, a eu lieu le vendredi 9 octobre 2020. Il s’agit d’un concours qui a honoré le savoir-faire de dix jeunes créateurs du Village artistique de Noailles. Leurs œuvres figureront dans la collection du Musée communautaire Georges Liautaud. Pour rappel, le village de Noailles est un exemple unique dans la Caraïbes. Cette communauté est activement engagée dans la préservation de son patrimoine culturel.

Schultz Laurent Junior




Articles connexes


Afficher plus [5029]