S'identifier Contact Avis
 
27° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video


La romancière Yanick Lahens « Prix Carbet de la Caraïbe et du Tout-Monde 2020 »



Lauréate du Prix FEMINA pour son roman « Bain de Lune » en 2014, Yanick Lahens, a reçu le « Prix Carbet de la Caraïbe et du Tout-Monde 2020 » pour l’ensemble de son œuvre. Deux autres écrivains : Élie Stephenson (Guyane) et Alfred Alexandre (Martinique) ont reçu la même distinction à l’occasion de la trentième édition du prix.


Les bénéficiaires de cette récompense pour l’ensemble de leur œuvre, qui a été décernée ce 24 octobre à la maison de l’Amérique latine, ont été : Yanick Lahens (Haiti), Elie Stephenson (Guyane) et Alfred Alexandre (Martinique). La romancière haïtienne Yanick Lahens a reçu plus particulièrement cette récompense pour sa contribution à une meilleure connaissance de la littérature de la culture haïtienne. Le Prix Carbet de la Caraïbe et du Tout-Monde est institué pour récompenser et promouvoir une œuvre de réflexion ou de fiction illustrant l’unité de la Caraïbe et des Amériques. Le Prix est décerné chaque année au mois de décembre selon les principes ci-après énumérés.

Pour rappel, Yanick Lahens est la première personnalité haïtienne à occuper la chaire Mondes francophones créée en partenariat avec l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF). Née le 22 décembre 1953 à Port-au-Prince, elle a prononcé sa leçon inaugurale au Collège de France intitulée « Urgence(s) d’écrire, Rêve(s) d’habiter. Toute sa production littéraire tend à dresser un portrait d’Haïti qu’elle saisit et décrit avec habilité et talent. Son œuvre recèle une dimension socio spatiale importante. Haïti est le point d’encrage et la multitude d’espaces explorés dans ses romans et essais recoupe les différentes strates sociales de la société haïtienne. Son œuvre est récompensée par le prix Mille Pages et le Prix RFO pour son roman « Couleur de l’aube ». Elle a reçu également le prix Carbet des lycéens pour son roman Guillaume et Nathalie en 2014.

Schultz Laurent Junior
avec la presse internationale




Articles connexes


Afficher plus [5141]