S'identifier Contact Avis
 
27° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video


Djakout number 1 est toujours en difficulté



Depuis la rupture entre le musicien Shabba et son groupe musical Djakout number 1, rien ne va au sein de la bande. La musique n’est vraisemblablement pas une thérapie pour le groupe.


L’arrivé d’un nouveau chanteur interprète au sein de la bande dite « grande puissance », semble bouleverser « le ban devan » du groupe musical, selon Evens Jean de Top groove.

Depuis le départ Shabba, de son vrai nom Hervé Anténor, qui était l’interprète attitré au sein de la bande, c’est comme si le train s’est ralenti.

Le nouveau venu, Jean Yves, ne peut remplacer Shabba qui était un véritable animateur au sein de Djakout number 1. Mais, le voir à l’œuvre, c’est autre chose, il chante bien et donne déjà des problèmes dans le groupe.

Les fans de la bande musicale semblent l’apprécier déjà, contrairement à Paulo qui n’a jamais eu les faveurs des fans du groupe. Son passage au sein du groupe Zin de New York n’avait pas fait l’unanimité aussi.

Il avait plusieurs rendez-vous en studio pour mettre sa voix sur l’une des compositions, mais, Paulo n’a jamais mis les pieds et donne toujours un prétexte pour s’excuser, rapporte Evens Jean. Pour cause de problèmes familiaux, dit-il. Pourtant la musique devrait être une thérapie pour le chanteur.

Djakout number 1, prépare la sortie de deux compositions, dont l’un conçu pour faire apprécier à ses fans le talent du nouveau venu.

Il parait que cette proposition du staff de la bande musicale dérange un peu les deux anciens interprètes, selon Evens Jean qui fait l’éloge de Jean Yves.

Ce dernier semble charmer tous ceux et celles qui l’ont vu enregistrer la composition que doit soumettre le groupe musical à l’appréciation du public.

De son côté, Pouchon Duverger se comporte en bon diplomate et demande qu’on laisse le champ libre au nouveau venu qui montre déjà ses talents.

En guise de conseil à Paulo s’il veut conserver sa place au sein de Djakout number 1, d’abord il doit cesser de faire le marronnage, ensuite reprendre ses esprits pour donner confiance aux fans.

Walcam




Articles connexes


Afficher plus [5141]