S'identifier Contact Avis
 
23.94° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video


Lire l’essai « La Covid-19 : L’Avant-garde des fléaux apocalyptiques avant Harmaguédon »



Le révérend pasteur Aurélus Duchatelier vient de publier à la maison d’édition Toussaint un essai sur la Covid-19, cette pandémie meurtrière qui endeuille la planète depuis 2019. Son livre « La Covid-19 :l’Avant-garde des fléaux apocalyptiques avant Harmaguédon » contient 138 pages. Le pasteur Duchatelier pendant toute la période de confinement s’est laissé illuminer par la lumière de la foi. Il s’est aussi laissé conduire par la puissance du Saint-Esprit pour livrer un témoignage édifiant sur la présence à la fois discrète et rassurante de Dieu qui accompagne l’humanité qu’il a créée- victime de catastrophes naturelles et de maladies incurables- par son regard plein de miséricorde, d’amour et de compassion.


Il faut le dire tout de suite de peur de froisser sa modestie et son humilité que le révérend pasteur Aurélus Duchatelier est un véritable croyant. Sa foi s’enracine dans l’amour d’un Dieu vivant qui ne cesse de marcher devant ses pas comme un fidèle gardien. Comme un bon samaritain. Fidèle berger de l’Église baptiste Elim, sainteté à l’Éternel à Delmas 31, pasteur Aurélus Duchatelier ancien haut cadre de l’administration publique en Haïti et professeur de physique et de mathématiques dans nombre des lycées et collèges de la capitale, a étalé dans les pages de son livre le lien étroit qui l’unit indéfectiblement avec Dieu. Il appelle les hommes qui sont aussi des créatures vivantes de Dieu à faire l’expérience de ce Dieu qui voit et prévoit, qui donne et ordonne, qui vit dans nos vies, qui palpe et qui sonde la plus subtile de nos pensées et qui est plus grand que notre cœur.

Son livre « La Covid-19, l’Avant-garde des fléaux apocalyptiques avant Harmaguédon » ne rend pas compte des angoisses qui traversaient les malades atteints de Coronavirus, les derniers instants des mourants. Il ne rend pas non plus compte des souffrances qui torturent les cœurs des parents de voir partir leurs proches pour l’éternité. Le livre, pardon l’auteur, ne revient pas non plus sur la façon dont les différents pays gèrent la crise sanitaire due au Coronavirus sévère, de la pénurie des masques, ni de la découverte d’un vaccin efficace après plus de dix mois de panique et de grandes détresses qui secouent le monde. C’est tout au moins une analyse condensée de la Covid-19 à travers la constitution de l’homme sous l’égide de trois angles spécifiques : anthropologique, hamartiologique et eschatologique. Pasteur Duchatelier s’appuie sur une bibliographie diversifiée pour présenter Haïti et l’état du monde au temps de Covid-19, analyser l’impact de la Covid-19 sur les rapports familiaux, fournir des explications de première main sur la Route de la soie et expliquer, in fine, la Covid-19 comme un oiseau annonciateur de la vengeance de l’Éternel sur Babylone la grande capitale suprême du futur leader mondial (Antéchrist).

Un article publié dans un magazine en France montre que le vaccin pour guérir l’humanité contre cette pandémie mortelle est disponible depuis longtemps. Cependant, ce vaccin tarde à venir. Selon l’auteur de ce texte, ce virus est une manipulation humaine. Un autre texte d’un professeur japonais montre que le virus n’est pas naturel. S’il est naturel, il n’aura pas affecté le monde entier comme ça. Entre temps, partout dans le monde c’est l’hécatombe. La Covid-19 continue à faire des ravages et semer le deuil dans presque tous les pays de la planète depuis son apparition en Chine en 2019. Des millions de personnes en sont déjà infectées. Plus d’un million de morts notamment aux États-Unis la plus grande puissance mondiale avec un bilan de plus de deux cent vingt mille morts. Pourtant, « le pasteur Duchatelier pointe du doigt cette pandémie et trouve des paroles de réconfort pour nous dire que la dernière parole de Dieu sur notre monde n’est pas une parole de mort et de jugement, mais une parole de vie, de conversion, de pardon et de recommencement », lit-on dans la préface. « La Covid-19 : l’Avant-garde des fléaux apocalyptiques avant Harmaguédon » est un livre à lire absolument pour trouver en ces temps de deuil et de déprime du réconfort, de la sérénité et chercher la présence de Dieu qui se donne ici même et partout, dans nos propres vies et dans la vie des autres.

Schultz Laurent Junior




Articles connexes


Afficher plus [5115]