S'identifier Contact Avis
 
30° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video


Lancement du livre « Haïti face à la Covid-19, entre résilience et créativité »



Depuis son apparition à Wuhan en Chine en 2019, la Covid-19 ne cesse d’endeuiller la planète. Des millions de personnes sont déjà victimes de cette pandémie meurtrière qui bouscule toutes les certitudes que nous avons sur notre pauvre humanité. On n’en finit pas d’en parler de la Covid-19 qui fait la une de la presse locale et internationale. Écrivains, artistes et sculpteurs, chacun, de son côté, exprime ses ressentis, livre ses impressions sur cette maladie effroyable. Dans cette perspective, C3 Éditions en collaboration avec la Direction nationale du livre (DNL) ont procédé au lancement officiel du livre « Haïti face à la Covid-19 entre résilience et créativité en la salle Michel Soukar le mercredi 25 novembre 2020. Ce livre réquisitoire écrit à plusieurs mains comprenant poèmes, récits assez brefs et photographies est dirigé par les écrivains Marc Exavier et Gary Victor.


Lors du lancement de l’ouvrage : « Haïti a la Covid-19 entre résilience et créativité » l’écrivain Jean Emmanuel Jacquet et DG de la DNL a placé le livre dans son contexte. « Au-delà de l’aspect sanitaire, la Covid-19 est avant tout une crise humaine multidimensionnelle, aux conséquences socio-économiques et culturelles graves. Mettant évidence les inégalités structurelles sous-jacentes, la discrimination généralisée, la faiblesse de systèmes de santé et de protection sociale, elle est un signal fort de la faillite des politiques traditionnelles, qui nous invite toutes et tous à penser de nouvelles solutions, sur des bases de l’équité et du respect de la dignité, pour réinventer l’espérance. Et construire un monde autre. La production de cet ouvrage collectif participe, en ce sens, d’un effort de la société civile et du gouvernement haïtien, du ministère de la Culture notamment, à travers la Direction nationale du livre, pour renforcer les moyens de lutte de la population haïtienne contre la pandémie. Elle s’inscrit dans le cadre d’une démarche qui place l’inventivité populaire au cœur des stratégies d’investissement afin de parvenir à un relèvement durable. Les réponses de la population haïtienne à la Covid-19, notamment le recours aux procédés curatifs patrimoniaux faisant mentir les prévisions les plus alarmistes, l’ont montré : lorsqu’à travers de prises de décision inclusives et éclairées, on permet la peine réalisation du potentiel imaginatif et créatif des peuples, on favoriser des solutions innovantes et on atténue les effets de crise. »

Étaient présents à cette cérémonie de lancement, Bergie Dephca Christie Leger, Gregory Alexandre, Iléus Papillon, Annivince Jean Baptiste, tous des contributeurs, sans oublier Gary Victor. À l’exception de l’auteur de Sonson Pipirite, les autres auteurs écrivent des textes à partir de leurs regards sur la pandémie. Ils ont produit un travail acceptable, voisin de la littérature. Entre photographes et textes qui nourrissent une réflexion profonde sur le réel, le livre « Haïti face à la Covid-19 entre résilience et créativité » est avant tout un livre pour sensibiliser les Haïtiens sur la pandémie. C’est aussi le regard des artistes et des photographes qui sont des spectateurs de la vie face à la pandémie. Pour Gregory Alexandre, auteur du récit : « 20 juin 4 avril », « l’écriture est un acte de partage, l’écrivain selon lui à son soi à partager et à le donner aux autres. La littérature, selon son propre mot à la capacité de saisir comme miroir les événements du réel ». Sur un ton réaliste le poète Iléus Papillon a dressé un inventaire pessimiste sur notre monde « Rien ne bouge. Le monde est tel qu’il était, avant pendant et demain. À mon avis rien n’a changé. On vit toujours les mêmes catastrophes, les mêmes folies, les mêmes drames quotidiens » a-t-il déclaré dans un entretien accordé au National. Bergie Dephta Christie Leger, dans une lettre prémonitoire figurée dans le livre, a exprimé elle aussi ses états d’âme. Elle pense que les hommes sont animés de bonne volonté. Ils vont finir par trouver un vaccin pour lutter contre la Covid-19 « Je n’ai qu’une chose à te dire. On réussira à vivre, et à survivre. Parce que vois-tu, le monde a des héros. Pas des héros avec de super pouvoirs. Non ! Mais des héros portant parfois des lunettes et toujours, des blouses… Tu vois de qui je parle, hein ? Les héros qui travaillent dans un laboratoire.

Une vingtaine d’auteurs ont contribué cet ouvrage de mémoire, dont Marc Exavier, Grégory Alexandre, Stéphanie Balmir, Marie-Ange Claude, Annivince Jean Baptiste, Ervenshy Hugo Jean-Louis, Jacques Adler Jean Pierre, Inema Jeudi, Gil Sander Joseph, Bergie Depta Crisite Leger, Louis Jean Clauvell Junior, Darha Jhennika Noel, Christ-Fallin Oralus, Iléus Papillon, Sheen-Love Thérèse Danaika Prévilon, Fédia Stanislas et Gary Victor.

Schultz Laurent Junior




Articles connexes


Afficher plus [5236]