S'identifier Contact Avis
 
25° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video


Wilberte Sandra Dessalines : une artiste engagée entre l’histoire et la paysannerie !



Dans les œuvres de l’artiste peintre et sculptrice Wilberte Sandra Dessalines, c’est l’histoire d’Haïti, de sa paysannerie, de l’esclavage et l’environnement qui sont racontés à travers des représentations d’œuvres plastiques.

Découvrons ensemble l’artiste, en explorant quelques-unes de ces œuvres. Wilberte Sandra Dessalines est une artiste d’origine haïtienne qui signe des œuvres picturales traversées par l’énergie ancestrale, l’environnement des travailleurs de nos champs les plus fertiles, et les techniques de récupération.

Ses représentations d’hommes portant des cornes sur la tête, rappellent si bien des personnages de nos sociétés secrètes, utilisant le symbolisme du rouge et du noir représentant la résistance. Wilberte Dessalines est une artiste foncièrement engagée dans la revitalisation de l’histoire des hommes et des femmes qui ont servi de leviers dans la fabrication de notre société. Nous observons des corps humains, des têtes, des femmes au travail, un dialogue entre les personnages, l’anatomie masculine souvent robuste, souvent mise en avant, et d’autres formes d’expressions qui célèbrent la négritude dans ses heures de gloire et dans la souffrance des nations africaines et originaires d’Afrique.

Dans une scène de marché, les femmes paysannes prennent place avec des produits des champs. Elles sont autant actives dans leurs gestes et mouvements, que l’artiste qui nous fait redécouvrir un aspect différent de nos sociétés noires à chaque oeuvre. Ainsi, Wilberte Sandra Dessalines nous raconte que son style singulier permet : « De marier les couleurs, les formes et les lumières, pour mieux décrire les dures réalités des corps comme un besoin impérieux d’envahir tout l’espace hors des tableaux. ».

Dans les techniques de production et de création des œuvres picturales et plastiques de l’artiste, nous remarquons l’utilisation du papier, de cartons, de la colle, des ciseaux, des couleurs et d’autres médiums et accessoires. À travers ces supports renouvelés qui renaissent lors des expositions, Wilberte Sandra Dessalines nous impose des chocs émotionnels, des interpellations historiques, des expressions culturelles et de nouvelles visions esthétiques.

Des mots comme: l’héritage ancestral et la femme, le courage et le commerce (triangulaire), la résistance et l’identité, la paysannerie et les produits locaux trouveront toujours une place dans le vocabulaire esthétique de Wilberte Dessalines.

Dans l’une des biographies actualisées de l’artiste, disponibles sur internet à partir du lien suivant :Wilberte Dessalines (Haïti) - Festival Konpa & Co (konpaandco.com), on peut lire ce qui suit: “ L’artiste semble travailler à l’instinct sur des thèmes qui forgent la culture de son île avec ses douleurs, sa longue histoire d’asservissements ou de colonisations multiples, ses soifs de liberté. Elle pétrit, elle modèle et sculpte ces corps meurtris harassés de travail, ou habités d’une spiritualité sensuelle, quasi érotique, exacerbée par les rituels vodou ».

Deux autres paragraphes, proposés par l’artiste, résument parallèlement son parcours : « Fascinants, exubérants et envoutants telle la façon qu’on peut décrire les œuvres de l’artiste, Sandra Dessalines. Son style singulier où se marient les couleurs, les formes et les lumières, décrit les dures réalités des corps comme un besoin impérieux d’envahir tout l’espace hors des tableaux ».

Dessalines nous rappelle que : « Voir ses œuvres, c’est entrer de plain-pied dans ces villages où les maisons, les sols, les humains sentent la sueur du labeur et d’une vie brutale, entière tout en émotion contrastées. Elle modèle, elle pétrit, elle sculpte et joue avec la matière. Cartons, papier, plastique, lambeaux de pneus… De cette seconde vie recyclée émergent des paysages des allures habitées d’une spiritualité sensuelle ».

Des femmes marchandes, exposant les produits agricoles, sont également célébrées dans les tableaux de l’artiste. Avec le volume qui donne corps à ces personnages, l’artiste nous invite dans une sorte d’illusion artistique et esthétique. Ces femmes, dans l’une de ces œuvres, portent les mêmes costumes et couleurs rouge et bleu.

Difficile de célébrer les grandes fêtes dans l’histoire d’Haïti, en particulier dans l’histoire de la fondation de la première République noire, sans faire appel aux œuvres de cette femme artiste peintre et sculptrice engagée dans la représentation des personnages authentiques à ses origines, et des paysages esthétiquement haïtiens. Wilberte Sandra Dessalines figure parmi ces artistes qui continuent de faire briller l’art haïtien dans la diaspora, particulièrement en France.

Des regards perçants, des expressions profondes et des émotions qui invitent à la réflexion sont à découvrir dans les œuvres de cette artiste, qui tente de réinventer la chair humaine dans ses œuvres, tant par la texture proposée dans la matière plastique affichée par chaque pièce. Tout en respectant les principales normes académiques, notamment dans l’utilisation des couleurs pour présenter les nuances, les jeux d’ombre et de lumière, Wilberte Sandra Dessalines offre souvent la possibilité de découvrir sa maturité artistique et sa dimension créatrice dans les choix des sujets. En observant les œuvres de cette grande dame artiste plasticienne, nous sommes tous invités dans un profond voyage historique, paysagiste et symbolique !

Dominique Domerçant




Articles connexes


Afficher plus [5339]