S'identifier Contact Avis
 
27° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sports rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
L’IHSI informe sur le nouvel IPC

L’IHSI informe sur le nouvel IPC










L’Institut haïtien de statistique et d’informatique vient de publier les informations sur le nouvel In¬dice des prix à la consommation. Selon les responsables, l’élaboration de ce nouveau produit participe au souci permanent de l’IHSI d’améliorer la qualité des statistiques publiées en vue de contribuer davantage à la bonne gouvernance économique du pays.

L’Indice des prix à la consomma¬tion (IPC) est un indicateur macro-économique important permettant de mesurer l’inflation. Le dernier IPC publié par l’IIHSI était à base 100 en août 2004. Pour prendre en compte les changements dans la structure de consommation des ménages, l’IHSI établit désormais une nouvelle généra¬tion d’indices. Le passage vers la nou¬velle base a permis de mettre à jour les pondérations, d’améliorer les méthodes de calcul de l’indice en suivant les dernières normes et recommandations internationales en la matière et d’ajouter de nouveaux produits, notamment dans le domaine de la communication. Ce travail a été réalisé avec le soutien technique du Fonds monétaire interna¬tional (FMI).

Sources de données

L’Enquête sur les Conditions de vie des Ménages après Séisme (ECVMAS) de 2012 a été la source principale pour déterminer les nouvelles pondérations. Celles-ci se basent sur les dépenses monétaires et non-monétaires incluant la production des ménages pour leur propre consommation en milieu ur¬bain et rural.

Les prix sont collectés régulièrement dans neuf (9) quartiers de l’aire métro¬politaine et dans trente-six (36) villes de province, dans les marchés publics, les supermarchés, les épiceries, les magas¬ins spécialisés…

Panier du nouvel indice

Le panier de consommation com¬prend cent cinquante-six (156) postes (produits) contre cent quarante (140) produits dans l’IPC base 100 en août 2004, distribués entre les douze (12) divisions de la nomenclature interna¬tionale COICOP (Classification of In¬dividual Consumption According to Purpose, u Nomenclature des fonctions de la consommation individuelle). Pour chaque poste, une ou plusieurs variétés spécifiques ont été sélectionnées afin de représenter le poste. Avec le passage vers la nouvelle base, la liste des variétés suivies a été mise à jour, passant de deux cent quatre-vingt-sept (287) à trois cent cinquante (350) variétés dans le nouvel indice.

Pourquoi l’année de base (2017-2018) est-elle différente de l’année de l’enquête de référence (ECVMAS 2012) ?

Il a été décidé d’utiliser l’exercice fiscal 2017/2018 comme période de base du nouvel indice, parce que c’est unique¬ment à ce moment que la collecte des prix pour les nouveaux produits du panier a débuté. Il n’est donc pas possible de recalculer de manière fiable l’indice selon la nouvelle méthodologie dans la nouvelle nomenclature COICOP pour les périodes qui précèdent l’année fiscale 2018 puisque les prix relatifs à certains postes ne sont pas disponibles. De plus, il est préférable d’utiliser une année entière comme période de base aux fins d’éviter de donner trop d’importance à un mois spécifique et aussi de tenir compte d’éventuels effets de saisonnalité.

Calcul de l’Indice

Pour respecter les dernières recomman¬dations internationales, la moyenne géométrique est utilisée pour agréger les prix au sein d’un même poste, con¬trairement à l’indice précédent qui se fondait sur la moyenne arithmétique pour faire cette agrégation. Dans une deuxième étape, les indices des postes sont agrégés à l’aide des coefficients de pondération.

L’IPC est calculé et publié au niveau national et pour les cinq (5) régions suivantes : la région AME (aire métro¬politaine de Port-au-Prince) ; la région Nord (départements Nord, Nord-Est et Nord-Ouest) ; la région Sud (départe¬ments Sud, Grand’Anse et Nippes) ; la région Ouest (départements Reste¬Ouest et Sud-Est) ; et la région trans¬versale (départements Artibonite et Centre).

L’IPC est aussi calculé pour les produits locaux et importés. Chaque poste est af¬fecté à une des deux catégories suivantes : « Produits principalement locaux » ou « Produits principalement importés ». Des indices sont donc calculés en fonc¬tion de l’origine du produit.

Hansy Mars



Articles connexes


Afficher plus [2086]