S'identifier Contact Avis
 
28° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sports rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
La CCIHC demande au pouvoir en place de tout mettre en oeuvre pour le rétablissement de l’ordre dans le pays

La CCIHC demande au pouvoir en place de tout mettre en oeuvre pour le rétablissement de l’ordre dans le pays








Le pays a connu des jours sombres suite à des mouvements de revendication du secteur démocratique populaire qui exigent la démission du chef de l’État, Jovenel Moïse au pouvoir. Plusieurs actes de violence ont été enregistrés durant ces derniers jours. Dans une note de presse, la chambre de commerce d’industrie haïtiano-canadienne (CCIHC) a dénoncé les cas de violence perpétrés dans le pays pour ce mois de novembre et exhorté le pouvoir en place à prendre ses responsabilités.

L’économie haïtienne est très fragile en ce moment, vu la situation actuelle du pays. Du 18 au 21 novembre 2018, la capitale et certaines villes de province ont été paralysées à cause d’une grève lancée par le secteur démocratique populaire pour exiger le départ du pouvoir en place. Cette situation rend de plus en plus délicate l’économie du pays. Selon certains économistes, ces trois journées de grève ont un impact négatif sur l’économie haïtienne. Toutes les institutions du pays se sont montrées très préoccupées par rapport aux problèmes auxquels l’économie haïtienne est confrontée en ce moment.

En effet, dans une note de presse, la CCIHC donne sa position concernant la situation actuelle. « La CCIHC condamne avec la plus grande rigueur les actes d’intimidation, de violence et de terreur qui ont paralysé la vie pendant plusieurs jours. Nous sommes attristés de voir les nombreuses pertes en vies humaines ainsi que la destruction des biens aggravant un environnement socio-économique déjà fragilisé », peut-on lire dans cette note.

Dans cette note portant la signature du président de la CCIHC, Claude Martin Junior demande le gouvernement de tout mettre en oeuvre pour le rétablissement de l’ordre public, la paix, la stabilité dans le pays. « Ces éléments restent indispensables au développement des affaires et aux investissements étrangers dont notre économie a cruellement besoin. De plus, il est essentiel que la corruption caractérisant les dépenses publiques soit combattue et les coupables punis conformément à la loi », a-t-on recommandé. Plus loin, à travers cette note, le numéro 1 de la Chambre de commerce et d’industrie haïtiano-canadienne croit que le Premier ministre, Jean Henry Céant, doit accompagner la PNH dans sa mission qui est de protéger des vies et des biens.

Le président de la CCIHC a également invité les acteurs à prendre la voie du dialogue. « Toute solution de sortie de crise doit faire l’objet d’un dialogue obligatoire et sincère entre les différents acteurs de la vie nationale sans exception aucune afin de permettre une véritable inclusion », souhaite M. Martin.

Cluford Dubois



Articles connexes


Afficher plus [2086]