S'identifier Contact Avis
 
22.58° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sports rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
Protocole d’accord entre la République de Chine et l’État haïtien pour renforcer la production de semences de riz

Protocole d’accord entre la République de Chine et l’État haïtien pour renforcer la production de semences de riz








L’Ambassadeur de la République de Chine (Taïwan) en Haïti, Cheng-Hao HU et le Gouvernement haïtien via le ministre de l’Agriculture, des Ressources naturelles et du Développemet rural (MARNDR), Agr Jobert C. Angrand, et celui des Affaires étrangères et des Cultes (MAEC), Bocchit EDMOND, ont signé, le lundi 7 janvier 2019, un protocole d’accord en vue de renforcer la production nationale de semences de riz dans les départements de l’Artibonite, du Sud, du Nord et du Nord- Est sur une période de 3 ans, allant de janvier 2019 au décembre 2021 pour un montant estimé à plus 16 millions de dollars américains.


À travers cette collaboration entre ces deux pays, selon les informations communiquées, Haïti bénéficiera de la contribution de la République de Chine (Taïwan) sous 2 formes. Dans un premier temps, la partie taïwanaise s’engage à fournir au Gouvernement haïtien une assistance technique à la production de semences pré-base et base, la gestion du laboratoire de contrôle de qualité et en second temps, une assistance financière pour l’acquisition des équipements ainsi que pour la construction et la maintenance des infrastructures. Cette assistance technique et financière de la coopération taïwanaise, qui est de plus de 16 millions dollars américains, permet de renforcer la production nationale de semences de riz dans les régions ci-mentionnées.

Quant au Gouvernement haïtien, il aura pour devoir de fournir un appui logistique équivalent à 900 mille dollars américains pour les 2 projets, au titre de la contrepartie haïtienne. Toujours selon cet accord, l’État haïtien aura pour responsabilité d’allouer un montant de 2 millions de dollars américains pour l’achat de fertilisants, de semences commerciales, du carburant et à payer les frais d’opération du labourage.

« La cérémonie de ce protocole d’accord s’inscrit dans le cadre des actions gouvernementales en ligne droite avec la vision du président Jovenel Moïse, visant à accroître la production nationale de riz et d’arriver à une plus grande autonomie d’ici à la fin de son quinquennat », a affirmé le ministre de l’Agriculture Jobert C. Angrand qui a ensuite noté que ce partenariat permettra de couvrir des besoins estimés à 20 millions tonnes annuelles, au terme des 3 années du programme et d’accompagner les producteurs dans les régions du Sud, de l’Artibonite, du Nord et du Nord- Est afin de réduire la dépendance des consommateurs haïtiens aux importations de riz.

L’Ambassadeur de Taïwan, pour sa part, a souhaité, d’entrée de jeu, que cette nouvelle année soit prospère et fructueuse pour les 2 pays qui ont une longue amitié vieille de plus de 62 ans. Puis, il a souligné que cet accord est le fruit d’une concertation au plus haut niveau entre les 2 gouvernements qui consiste à augmenter sur tout le territoire national la production du riz par une augmentation de l’offre de semences de riz capable de satisfaire la demande haïtienne évaluée à 20 millions tonnes dont 5 mille dans la région du Nord et du Nord-Est, 12 mille dans les régions transversales et 3 mille et l’Artibonite et enfin 3 mille dans la péninsule du Sud.

Pour finir, Cheng-Hao HU souhaite le plein succès à la réalisation de ce projet. « Avec les efforts et l’implication effective de toutes les parties prenantes, nous parviendrons à établir un modèle de coopération intelligente en menant à terme l’exécution des projets de manière à augmenter la productivité de la culture du riz en Haïti ».

Peterson Jean Gilles



Articles connexes


Afficher plus [2154]