S'identifier Contact Avis
 
30° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
Les 3 dimensions d’une négociation

Les 3 dimensions d’une négociation








La plupart des gens s’imaginent qu’une négociation consiste à être assis en face d’un interlocuteur et à lui soumettre des propositions et contre-propositions. Mais cela n’est que la dernière phase du processus, les deux autres se déroulent bien avant d’être à la table des négociations.

Les trois dimensions d’une négociation sont la prépa¬ration du deal et la discus¬sion. Comme le soulignent David Lax et James Sebenius dans les « 3-d Négociations », chacune de ces phases est déterminante en créant un environnement favorable à la conclusion d’un marché et en préparant votre stratégie, vous pou¬vez augmenter considérablement vos chances de trouver une solution mutuellement acceptable.

La première phase de toute négo¬ciation est la préparation : il s’agit de préparer le terrain pour une is¬sue favorable. Plus vous serrez ca¬pable de mettre toutes les chances de votre côté avant d’entamer les négociations, meilleur sera l’accord que vous concluez.

• Qui participe à cette négo¬ciation ?

• Votre interlocuteur est-il disposé à échanger avec vous ?

• Avec qui allez-vous négo¬cier et votre interlocuteur sait-il qui vous êtes et comment vous pouvez l’aider ?

• Que lui proposez-vous et en quoi votre offre peut lui procurer un avantage ?

• Quel est le contexte ? Allez-vous présenter votre offre par télé¬phone, en personne ou via d’autres moyens ?

Quels sont les facteurs dans le con¬texte qui peuvent influencer la né¬gociation ? Des évènements récents rendent-ils cette négociation plus importante ou moins importante aux yeux de votre interlocuteur ?

La préparation est l’équivalent de la structure directrice de l’environnement dans lequel s’inscrit la négociation. Il exerce une influ¬ence considérable sur son issue, d’où l’importance de savoir s’il est favor¬able à un accord avant même de se retrouver autour de la table. En réflé¬chissant à l’organisation, vous saurez si vous négociez avec la bonne per¬sonne, celle qui a le pouvoir de vous accorder ce que vous souhaitez. Tout l’intérêt de cette dimension de la négociation réside dans ce travail préparatoire, et mieux vous con¬naissez l’interlocuteur avec lequel vous négociez, plus vous aurez de pouvoir dans la négociation.

La deuxième dimension de la négo¬ciation est la conception du deal. Les termes de la proposition au cours de cette phase : vous mettez au point votre proposition pour vous donner toutes les chances d’être appréciée et acceptée.

• Qu’allez-vous proposer ex¬actement, et comment allez-vous formuler votre offre face à votre in-terlocuteur ?

• Quels sont les bénéfices de votre proposition pour l’autre partie ?

• Quelle est la seconde meil¬leure solution de l’autre partie et en quoi votre offre est-elle meilleure ?

• Comment allez-vous sur¬monter les objections de votre in¬terlocuteur et les barrières à l’achat ?

• Êtes-vous prêt à faire cer¬tains compromis ou certaines con¬cessions pour aboutir à un accord ?

N’oubliez pas que votre objectif est de trouver une zone d’accord, c’est-à-dire de conclure un accord qui satisfait les deux parties. En ré¬fléchissant à l’avance à la structure de votre proposition, vous pouvez préparer plusieurs options qui, sel¬on vous, ont toutes les chances de plaire à l’autre partie, mais dans les conditions que vous êtes prêt à ac¬cepter. Par exemple, si vous atten¬dez que votre interlocuteur refuse le prix que vous vous lui proposez, vous devez préparer des arguments capables de le convaincre ou des op¬tions plus abordables ou d’autres of¬fres susceptibles de mieux répondre à ses besoins. Au moment où vous entamerez les négociations, vous aurez envisagé toutes les possibili¬tés.

La troisième dimension d’une né¬gociation est la discussion, c’est-à-dire le moment où vous présenterez votre offre à l’autre partie que ce soit en personne par téléphone ou par email. Vous avez ainsi l’occasion de clarifier éventuellement certains points que votre interlocuteur ne comprend pas, de répondre à ses objections, de lever les barrières à l’achat et de l’inciter entre autres à accepter votre offre. Indépendam¬ment de ce qui se passe au cours de la discussion, la finalité est soit : oui, nous concluons l’affaire, non nous ne concluons pas encore, ou non nous ne concluons pas l’affaire, nous n’avons pas trouvé de zone d’accord et nous allons suspendre les négo¬ciations.

Si vous préparez les trois dimen¬sions d’une négociation, vous aurez toutes les chances de trouver un ac¬cord favorable à votre interlocuteur et à vous-même.

Stanly Wezdana Albert
Journaliste, entrepreneur



Articles connexes


Afficher plus [2369]