S'identifier Contact Avis
 
28° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
Le PAM et le Japon se mettent ensemble pour améliorer la nutrition des enfants en milieu scolaire

Le PAM et le Japon se mettent ensemble pour améliorer la nutrition des enfants en milieu scolaire








Dans le cadre du projet « Distribution de repas scolaire basé sur l’agriculture familiale à travers des achats locaux », le Programme alimentaire mondiale des Nations unies (PAM) et le gouvernement du Japon ont conclu, récemment, un accord prévoyant l’octroi d’un financement de 2 millions de dollars américains, soit 227 millions de yens, qui permettra d’un côté d’approvisionner les écoles haïtiennes en denrées alimentaires achetées directement auprès des exploitants agricoles. Et de l’autre, améliorer la nutrition des enfants, puis stimuler l’économie locale, ont rapporté les signataires.

L’accord a été signé par le directeur adjoint du PAM en Haïti, Raphaël Chuinard et l’ambassadeur du Japon en Haïti, Mitsuaki MIZUNO, lors d’une cérémonie organisée, aux locaux de l’ambassade du Japon en présence de la directrice de coopération du ministère de l’Agriculture, des Ressources naturelles et du Développement rural (MARNDR), Nadège Dorval, du coordonnateur général du Conseil national de sécurité alimentaire (CNSA), Harmel Cazeau et des personnalités de l’ambassade du Japon en Haïti.

« Le Programme alimentaire mondial est très heureux de recevoir ce jour la présente contribution de 2 millions de dollars (227 millions de yens) de la part du Japon qui servira à financer un programme de cantines scolaires basé sur la production locale haïtienne », a expliqué, d’entrée de jeu, le directeur adjoint du PAM en Haïti, Raphaël Chuinard, en précisant que l’objectif de ce projet est de distribuer des repas scolaires de produits locaux aux élèves de 55 écoles dans les départements des Nippes et de l’Artibonite, soit environ 32 mille élèves, pendant 2 ans.

Cette nouvelle contribution du Japon, a-t-il avancé, va permettre au Programme alimentaire mondiale des Nations unies de soutenir les efforts du gouvernement haïtien, particulièrement le MARNDR en vue de revitaliser le secteur agricole, d’améliorer les moyens d’existence des petits exploitants, en particulier les femmes, et de diversifier le régime alimentaire des écoliers. « Grâce à cette aide financière, le Japon poursuit son partenariat avec le PAM-Haïti afin d’améliorer la sécurité alimentaire et la nutrition des enfants ».

L’ambassadeur de la République du Japon en Haïti, Mitsuaki MIZUNO, pour sa part, a fait savoir que ce projet qui est financé par son gouvernement est basé sur l’agriculture familiale. À travers le projet en partenariat avec le PAM, a-t-il informé, le Japon entend contribuer à la promotion du système éducatif haïtien, tout en fournissant aux écoles des départements des Nippes et de l’Artibonite, des produits agricoles pour une bonne nourriture saine et nutritive. Le Japon vise aussi à contribuer à la promotion de l’agriculture et au renforcement de sécurité alimentaire. Tenant compte de la situation éducative et agricole du pays, l’ambassadeur croit qu’il faut mener des activités à long terme dans l’idée de faire la promotion du secteur agricole haïtien afin d’assurer la sécurité alimentaire et de l’éducation.

Parlée au nom du ministre de l’Agriculture, des Ressources naturelles et du Développement rural (MARNDR), la directrice de coopération au niveau du (MARNDR), Nadège Dorval, a expliqué que le projet « Distribution de repas scolaire basé sur l’agriculture familiale à travers des achats locaux » vise à appuyer les programmes de cantines scolaires dans la région de l’Artibonite et des Nippes. Et sera exécuté par le PAM. À travers le financement du Japon, 16 000 écoliers bénéficieront d’un repas chaud.

Pour que ce projet soit profitable aux agriculteurs, Nadège Dorval a informé que le MARNDR va travailler en étroite collaboration avec le PAM et les autres partenaires pouvant permettre les communautés qui bénéficieront de cette action, en particulier les agriculteurs, de profiter également du marché créé pour alimenter la demande en aliments locaux par les cantines et avec comme effet la création d’emplois, l’amélioration du revenu des travailleurs de la terre.

Tout en remerciant les 2 partenaires, à savoir le PAM et le Gouvernement japonais, Mme Dorval dit que ce geste envers son pays témoigne une fois de plus des liens d’amitié entre les 2 peuples vieux déjà de plus de 60 ans.

Peterson Jean Gilles



Articles connexes


Afficher plus [2261]