S'identifier Contact Avis
 
28° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
L’état économique d’Haïti inquiète le jeune économiste James Louis

L’état économique d’Haïti inquiète le jeune économiste James Louis








« Avec un taux de croissance économique de 1.5 % et un taux de croissance démographique de 2.2 %, cette situation crée automatiquement la misère et le chômage au sein de la société haïtienne », a déclaré l’économiste James Louis lors d’une entrevue accordée à la télévision Pacific, chaine 54. Par ailleurs, il croit que la situation économique de ce pays devrait interpeller tout le monde.

De plus en plus la situation de la population devient critique. Une grande partie de cette population vit dans la misère. L’inflation galopante, rode autour de 15.5 %, la dépréciation de la gourde par rapport au dollar américain, entre autres, tous caractérisent la misère de ce peuple. Pour le jeune économiste, James Louis, le taux de croissance économique du pays est en grande partie responsable de la situation actuelle. « Quand le taux de croissance économique est nettement inférieur au taux de croissance démographique, cette conjoncture engendre plus de misère et de chômage au niveau de la société », a-t-il fait remarquer, lors de son intervention à l’émission interview animée par la journaliste Edlène Vernal.

Plus loin, il croit que les dix jours de « pays lock » auront une grande conséquence sur le taux de croissance économique. « Le taux de croissance va être révisé à la baisse », a prédit l’économiste Louis, tout en soulignant que le niveau de taux de croissance ne pose pas problème en soi, c’est la capacité de la production de richesse qui est trop faible.

L’instabilité politique joue un rôle néfaste dans l’économie haïtienne

Les rapports disponibles concernant l’économie haïtienne ont révélé que les choses tournent très mal pour cette économie. Au cours du mois de janvier 2019, la Banque de la République d’Haïti (BRH) dans sa note de politique monétaire pour le premier trimestre de l’exercice fiscal 2018-2019 a fait état de la situation macro-économique du pays.

Selon les données disponibles dans cette note, au cours de la première période de cet exercice le pays a enregistré un déficit de commercial d’environ 602 millions de dollars américains, un déficit budgétaire plus de 10 milliards de gourdes et autres. En effet, ces notes traduisent une situation très sombre de l’économie du pays. Pour James Louis, l’instabilité a sa part de responsabilité dans cette situation. « L’instabilité politique à laquelle fait face le pays en ce moment joue un rôle prépondérant dans la mauvaise note de l’économie haïtienne. L’instabilité repousse automatiquement les investisseurs étrangers », a-t-il fait savoir.

De plus, il a ajouté que les manifestations enregistrées dans le pays pendant ces derniers jours ont de graves conséquences sur l’économie nationale. « Les investisseurs évoluant dans le pays ne sont pas en confiance pour créer beaucoup plus d’emplois et les recettes de l’État ont diminué », avance M. Louis, tout en soulignant que les recettes collectées par l’État permettent d’alimenter la machine économique. « Comment peut-on résoudre les problèmes auxquels est confrontée la population sans tenir compte des recettes collectées par le pouvoir central ? », s’interroge-t-il.

Il importe de rappeler, selon les données fournies par la Banque Centrale, les recettes de l’État ont diminué d’environ 7 % et tandis que les recettes de l’État ont augmenté de plus 35 %. « Les recettes permettent aussi au pouvoir central de financer les dépenses de fonctionnement et d’investissement », a indiqué James Louis.

Au cours de l’interview, l’économiste James Louis a mis aussi l’accent sur la capacité de production du pays. Selon lui, en matière de production le pays n’est pas sur la bonne voie. « L’ensemble des facteurs de production pouvant permettre d’améliorer la condition de vie la population haïtienne, ne sont pas au rendez-vous », a déploré le jeune économiste. M. James qui a aussi ajouté que la balance commerciale se détériore de jour en jour.

Pour sortir de cette crise, il invite les autorités en place à travailler afin de mettre tous les groupes de la société haïtienne autour d’une table pour discuter des vrais problèmes de ce pays.

Cluford Dubois



Articles connexes


Afficher plus [2261]