S'identifier Contact Avis
 
28° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
16 mars 2019 : la commune de Fort-Liberté accueille le premier festival de la mer et de la pêche

16 mars 2019 : la commune de Fort-Liberté accueille le premier festival de la mer et de la pêche








La pêche est l’un des secteurs qui ont une forte potentielle économique en Haïti. Pourtant, les gens qui évoluent dans cette filière font face à des problèmes majeurs vu le manque d’accompagnement des autorités concernées. Alors, pour montrer l’importance de ce secteur, l’Association nationale des pécheurs haïtiens (ANPH), en étroite collaboration avec l’université Quisqueya (UNIQ), organise, le samedi 16 mars 2019, à Fort-Liberté, le premier festival de la mer et de la pêche. Durant cette journée, avec un agenda très riche, les organisateurs entendent faire la promotion des métiers de la pêche, de la culture et le tourisme locaux, dans une ambiance festive. Et montrer aux visiteurs les différentes facettes de la ville de Fort-Liberté.

En dépit des tracas qui existent au sein de la filière de la pêche, chaque année, plus de 15 mille tonnes métriques de poissons sont produites en Haïti. Tenant compte de son potentiel, depuis des années, le président de l’Association nationale des pécheurs haïtiens (ANPH), Joseph Wilto Marcéus, organise des activités pour mettre en valeur ce secteur. Dans cette optique, de concert avec l’UNIQ, ladite association qu’il préside compte réaliser dans le département du Nord- Est, particulièrement dans la commune de Fort-Liberté, son premier festival, baptisé « Festival de la mer et de la pêche ». Ce festival sera organisé dans le cadre de la célébration de la fête patronale de ladite municipalité et en prélude à la création du Centre des métiers de la mer prévue en partenariat avec l’Université Quisqueya.

D’après M. Marcéus, avec l’accompagnement organisationnel, logistique et technique de l’UNIQ, l’ANPH veut miser sur la promotion et la formation des travailleurs de la pêche via l’organisation de ce festival. Ainsi, au menu de ce festival, une conférence-débat sera présentée par des experts dans le domaine de développement local et de la pêche. Suivi d’une exposition de matériels de pêche et de fruits de mer, accompagnés d’explication sur les outils et les espèces par des membres de l’association en vue de faire connaître les métiers de la pêche. Lors de ce festival, ce sera aussi l’occasion de promouvoir la protection l’environnement, en particulier les récifs coralliens surexploités et en fin visiter les différents vestiges, forts coloniaux et post-indépendance trouvant là-bas.

« Le festival de la pêche permettra à la communauté de Fort-Liberté de faire connaître son activité dans le cadre d’une activité ludique et attrayante et de faire découvrir ce qu’elle a de plus riche à offrir : la mer et tout ce qui y vit. Il offrira en outre, à l’université Quisqueya, une entrée pour la promotion de son futur Centre des métiers de la mer », précise le président. Ajoutant que ce festival sera l’occasion de mettre la baie Fort-Liberté et vestiges historiques de la région sous les feux des projecteurs, en permettant aux visiteurs de découvrir autrement la ville de Fort-Dauphin et les métiers de la mer et en permettant à la communauté de s’ouvrir à de nouvelles perspectives touristique et maritime.

Durant cette journée, dans une ambiance musicale assurée par des musiciens locaux, dont des DJ, 4 LAS (un groupe musical local) et de Bookman Eksperyans venant de Port-au-Prince, les organisateurs permettront aux participants de goûter au menu de la mer. En ce sens, un espace de restauration sera installé pour desservir les visiteurs.

Après ce premier festival, pour renforcer ce secteur, le président informe que l’ANP et l’UNIQ entament une réflexion sur la valorisation des métiers de la pêche, selon l’axe formation visant la standardisation de ceux-ci et l’établissement d’un répertoire haïtien des métiers de la pêche.

À noter que Fort-Liberté est une commune qui est composée de 4 sections communales, dont Dumas, Bayaha, Loiseau et Haut-Madeleine. Elle est fondée en 1578 par les Espagnols qui l’appelaient Bayaha.

Fort-Liberté est une charmante Ville côtière qui conserve un patrimoine historique constitué d’un système défensif témoin des conflits coloniaux entre l’Espagne et la France. La visite du Fort Dauphin et de la place d’armes donne un aperçu de cette histoire. Les paysages qu’offre la baie de Fort-Liberté sont paisibles et lumineux.

Une promenade en canot de l’embarcadère de la Douane au Fort La Bouque avec un pêcheur peut vous permettre de découvrir d’autres forts tels que St Frédérique, Batterie de l’Anse, Fort St Charles, et le Fort ST Joseph qui sont autant de vestiges historiques.

Peterson Jean Gilles



Articles connexes


Afficher plus [2261]