S'identifier Contact Avis
 
30.95° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
Le projet budget 2018-2019 est enfin prêt

Le projet budget 2018-2019 est enfin prêt








« Le projet budget 2018-2019 est prêt, mais il faut tout simplement attendre la ratification de l’énoncé de politique générale du gouvernement de Jean Michel Lapin pour procéder à la déposition de ce budget au Parlement haïtien », a déclaré le directeur général du budget, Jean Michel Silin lors de la célébration du 57e anniversaire du DGB.

Suite à une ordonnance de la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif (CSC/CA), en janvier dernier, la Chambre des députés a renvoyé le projet de loi de finances 2018-2019 au pouvoir exécutif pour des corrections nécessaires. Cela fait déjà 5 mois depuis que ce budget a été rejeté par les députés, finalement, le directeur général du budget, Jean Michel Silin, a fait savoir que le ce projet de loi de finances est enfin prêt à être acheminé au Parlement haïtien. Toutefois, M. Silin a ajouté que pour pouvoir aboutir à cette démarche, la ratification de l’énoncé de politique générale est indispensable.

« Le nouveau gouvernement, une fois ratifié va pouvoir apporter des corrections dans ce budget », prévient-il. Plus loin, selon M. Silin, l’on pourrait se retrouver dans une situation où toutes les lignes prioritaires du budget 2018-2019 ne feront plus partie du projet de loi de finances révisé par le nouveau gouvernement.

Questionnant sur le retard enregistré dans le processus de l’élaboration des projets de loi de finances en Haïti, Jean Michel Silin accuse l’instabilité politique à laquelle est confronté le pays au cours de ces dernières années. « Cette situation nous oblige à effectuer des dépenses sur la base des hypothèses dans la majeure partie des cas. À cet effet, les prévisions budgétaires ne peuvent plus prendre en compte », a-t-il déploré, faisant remarquer qu’il reste des défis majeurs à révéler au niveau du budget du pays.

En ce qui a trait à la mauvaise utilisation des montants inscrits dans les budgets du pays, le numéro un de la direction générale du budget se dédouane de sa responsabilité en tant qu’organe de contrôle au sein du ministère de l’Économie et des Finances (MEF). « La DGB peut conseiller le gouvernement en matière d’utilisation des fonds de l’État », a-t-il indiqué.

À noter que le budget 2018-2019 a déjà essuyé deux échecs au Parlement haïtien. Maintenant, le pays fonctionne avec un budget rectifié élaboré par le gouvernement de Jack Guy Lafontant. Il faut aussi souligner que selon les lois régissant la comptabilité publique, le processus d’élaboration du budget doit démarrer en octobre pour prendre fin en septembre de l’année suivante.

Avec quel budget terminera l’exercice fiscal 2018-2019 ?

Cluford Dubois



Articles connexes


Afficher plus [2261]