S'identifier Contact Avis
 
25° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
Encore de nouvelles promesses au profit du secteur agricole

Encore de nouvelles promesses au profit du secteur agricole








Haïti dispose d’un potentiel agricole encore largement inexploité, capable d’accélérer considérablement l’essor de son économie. Cependant, en raison du manque de développement des chaines de valeurs, le Premier ministre nommé, Fritz William Michel, via son énoncé de politique générale, dit que ce secteur n’arrive pas à créer d’emplois décents capables de contribuer à la résurgence d’une classe moyenne solide et efficace, condition nécessaire pour induire un changement significatif dans l’économie. Alors pour aider le secteur, M. Michel déclare vouloir aider le secteur agricole, tout en faisant un ensemble de promesses visant à le rehausser.

Selon Fritz William Michel, l’économie haïtienne reste dominée par le secteur AGRICOLE. Toutefois, souligne-t-il, les chaînes de valeur demeurent peu développées et ce secteur n’offre pas d’emplois décents capables de contribuer à la résurgence d’une classe moyenne solide et efficace, condition nécessaire pour induire un changement significatif dans l’économie.

Vue l’importance de ce secteur, le prochain chef du gouvernement de Jovenel Moise, révèle que, son développement et sa modernisation permettront de renforcer l’économie, créer des centaines de milliers d’emplois durables notamment en milieu rural, réduire la dépendance alimentaire qui tutoie les 65 %, augmenter les exportations des produits agricoles qui stagnent depuis des années autour de 100 millions de dollars américains et améliorer le niveau de sécurité alimentaire.

À cet effet, l’objectif fixé par son gouvernement en faveur de l’agriculture est d’arriver à moderniser le secteur dans la perspective d’une augmentation significative de la production agricole, tout en créant les conditions nécessaires à cette modernisation en recentrant le ministère de l’Agriculture des Ressources naturelles et du Développement rural (MARNDR) sur ses missions. « Mon gouvernement s’attèlera à poser, sinon renforcer les bases d’une agriculture capable de nourrir la population tout en permettant d’exploiter les opportunités du marché extérieur », précise l’aspirant locataire de la primature.

Fort d’une augmentation agricole, Fritz William Michel compte appuyer le MARNDR pour favoriser l’accès à des semences de qualité pour accroitre la productivité ; accélérer l’alimentation des pompes d’irrigation existantes et nouvelles à partir de l’énergie solaire ; renforcer les services notamment ceux portant sur les études économiques, les statistiques agricoles, la promotion des investissements et l’identification des marchés ; promouvoir les technologies innovantes telles que : culture sous serre, culture hydroponique et favoriser une agriculture commerciale orientée vers l’exportation.

De plus, les actions de son gouvernement se tourneront autour des axes pour promouvoir la création d’entreprises de transformation de produits agricoles. « Promouvoir le développement des filières liées à l’élevage de volaille, caprin, porcin et bovin ainsi que la filière de la pêche en eau douce et en mer ; puis renforcer les institutions de crédit et d’assurances agricoles existantes, et encourager la création de nouvelles industries », déclare M. Michel pour pouvoir aider le secteur agricole.

Peterson Jean Gilles



Articles connexes


Afficher plus [2400]