S'identifier Contact Avis
 
29° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

L’ICAE a accusé une décroissance interannuelle de – 0.1% au cours du 3e trimestre de l’exercice fiscal 2018-2019

L’ICAE a accusé une décroissance interannuelle de – 0.1% au cours du 3e trimestre de l’exercice fiscal 2018-2019



Le niveau de l’Indice global de l’Indicateur d’Activité conjoncturel (ICAE) est estimé au troisième trimestre de l’exercice fiscal 2018-2019 à 150.8, contre 150.9 au cours de la même période de l’année dernière, selon le dernier rapport de l’Institut haïtien de statistique et d’informatique (IHSI). En ce sens, selon ce document, ICAE accuse une décroissance interannuelle de – 0.1%. Cette performance est nettement différente de l’année précédente qui accusait un taux de croissance 1.3 %.


L’année fiscale 2018-2019 en majeure partie a été marquée par des résultats négatifs. Selon certains économistes, c’est l’année tous les records en termes de mauvaise performance économique. En fait, d’après un rapport de l’IHSI concernant le 3e trimestre de l’exercice fiscal 2018-2019, l’Indice global de l’indicateur d’Activité conjoncturelle a connu une décroissance de -0.1 % par rapport à l’année antérieure. Ce qui explique que les activités économiques ont connu une diminution.

L’ICAE de la branche agricole a chuté de 1.5 % en rythme annuel pour les mois d’avril et juin de l’exercice fiscal 2018-2019 par rapport au troisième trimestre de l’exercice précédent. La persistance de la sècheresse au cours de la campagne de printemps est à la base de cet accroissement négatif. « La variation cumulée des trois trimestres (octobre à juin) de l’année fiscale 2019 a atteint 1.6 % de décroissance », selon IHSI.

De son côté, l’ICAE de Industrie manufacturière est évalué à 165.7 au troisième trimestre de l’exercice fiscal 2018-2019 contre 166.3 au cours du troisième trimestre de l’exercice passé. Cette branche a connu une baisse de 0.4 % en glissement annuel. Les sous-branches textiles et produits minéraux non métalliques sont, entre autres, à l’origine de cette décroissance trimestrielle. Cependant, les autres sous-branches telles que : Alimentation et Boissons, Papier, Édition et Imprimerie, produits chimiques et Ouvrages métallurgiques ont plutôt révisé à la hausse.

Le commerce a pour sa part, chuté de 1.9 en glissement annuel comparativement à la même période de l’année fiscale 2018 où il affichait une croissance modérée de 1.8 %. « Ce résultat est consécutif à une régression à la fois du commerce formel (-2.0 %) et du commerce informel (-1.9 %). De plus, d’octobre 2018 à juin 2019, la variation cumulée du secteur a accusé une baisse de 1.4 % ».

En ce qui a trait à l’Indice des activités des Institutions financières, on a constaté une décroissance en glissement annuel de 2.1 % au cours du troisième de l’exercice fiscal 2018-2019 par rapport à la même période de l’exercice 2017-2018. Selon l’IHSI, cette baisse provient particulièrement de l’accroissement négatif du sous-secteur des banques commerciales, lesquelles ont enregistré une diminution au niveau des « Autres Revenus ». Ce secteur a subi une chute de 0.2 % d’octobre à juin de l’exercice fiscal 2018-2019 en valeur cumulative.

Ce rapport a également fait savoir que l’indice l’ICAE de la branche Restaurant et Hôtels a chuté au cours des mois d’avril à juin de 6.6 %, contrairement à l’accroissement de 2.0 % enregistré à la même période de l’exercice antérieur. Les chiffres d’affaires des entreprises de ce secteur ont connu une diminution consécutive.

Cluford Dubois




Articles connexes


Afficher plus [2460]