S'identifier Contact Avis
 
24° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Un nouveau conseil d’administration a.i prend la tête de la BNC

Un nouveau conseil d’administration a.i prend la tête de la BNC



Dans un arrêté présidentiel publié dans le journal officiel (Le Moniteur), le jeudi 21 novembre 2019, l’administration Moïse-Lapin a nommé un nouveau conseil d’administration a.i à la tête de la Banque nationale de crédit (BNC) pour une période de trois ans.


En vue de combler les vides au niveau de la Banque nationale de crédit, le pouvoir en place a nommé un nouveau conseil à la tête de ladite banque pour un mandat de trois ans. Ce nouveau conseil est composé de cinq membres. Il s’agit de Raoul Pierre-Louis, Guy-Marie Caseneuve, Micheronne Jean, Marlène Cyril et Lyonel Guillaume, respectivement président, vice-président, directrice générale et membres. Dans les prochains jours, ces membres vont prendre les rênes de la Banque nationale de crédit.

« Un conseil d’administration a.i de la Banque nationale de crédit (BNC), en attendant la ratification par le Sénat de la République », lit-on dans cet arrêté. Ce nouveau comité remplace l’ancien conseil d’administration constitué de Fernand Robert Pardo (président), Guy-Marie Caseneuve (vice-présidente), Angeline Renée Dominique (directrice générale), Marie Thérèse Marlaine Cyril (membre), Hugues Bernard (membre) est arrivé à sa fin.

Il importe de rappeler que la catégorie des banques commerciales fonctionnant en Haïti regroupe sept (7) institutions de dépôts et une banque d’épargne et de logement (BEL). Parmi les 7 institutions de dépôts, il y deux (2) banques commerciales d’État (BNC et BPH), cinq (5) banques commerciales privées haïtiennes (Sogebank, Unibank, Capital Bank, BUH et BICH) et 2 succursales de banques étrangères (Citibank N.A et Scotiabank). L’unique banque d’épargne et de logement est la Sogebel.

Le système bancaire haïtien a connu des changements importants, selon les données disponibles. Pour le 4e trimestre de l’exercice fiscal 2018-2019, le secteur bancaire a affiché de très bons résultats. « Pour ce qui est du système bancaire, les données disponibles pour les mois d’août et de juillet 2019 font état d’une évolution relativement favorable en termes de la qualité de l’actif et de la rentabilité en rythme trimestriel. Toutefois, en glissement annuel une détérioration relative de la qualité du portefeuille et une baisse de la rentabilité peuvent être observées », lit-on dans la politique monétaire de la banque de la République d’Haïti(BRH) au cours de la 4e période de l’année fiscale.

En se référant au rendement moyen des prêts productifs, selon la BRH, il a augmenté de 2,84 points de pourcentage en variation trimestrielle, pour se chiffrer à 14,83 %. Toujours d’après la banque centrale, la rémunération moyenne des dépôts a connu une hausse de 28 points de base pour se porter à 1,63 %. Ces résultats ont ainsi conduit à une progression du rendement moyen de l’intermédiation financière, lequel a crû de 2,56 points de pourcentage au 4e trimestre par rapport à juin 2019.

Cluford Dubois




Articles connexes


Afficher plus [2482]