S'identifier Contact Avis
 
24° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Dynamiser l'économie et créer de l'emploi dans une Haïti ravagée par la crise

Dynamiser l'économie et créer de l'emploi dans une Haïti ravagée par la crise



Dans le souci de recueillir des propositions aptes à aider à la dynamisation de l'économie, deux experts ont répondu à l'invitation de l'émission matinale hebdomdaire sur la bande FM TOP HAITI sur le 104.7 le 23 novembre dernier. Il s'agit de l'économiste, Emmanuela Douyon et de Darneley Gazemar, expert en finances internationales.

À cette édition de TOP HAITI, les invités ont dépeint un tableau sombre de l'économie haïtienne empirée par la crise de ces derniers mois caractérisée par le blocage du pays. « La situation économique est catastrophique. Haïti accusait un déficit record pour n'être pas au diapason avec les autres pays sur le plan économique ; ceci s'aggrave par rapport à la crise des derniers mois », a fait savoir Darneley Gazemar.

Par rapport à cette situation si dévastatrice, l'expert en finances internationales prévoit déjà des dizaines d'années avant d'atteindre le même niveau économique d'avant la crise.

Emmanuela Douyon indique qu’Haïti avait fait choix de ne faire aucun choix économique. En théorie, soutient Emmanuela Douyon, les plans économiques des dernières années sont très vagues. La jeune économiste évoque le dysfonctionnement des instances dans le pays devant s'en charger des données. « L'impact réel de la crise se révèle impossible à trouver car les données chiffrées ne sont pas communiquées », a-t-elle martelé.

Haïti n'a pas su attirer et maintenir des entreprises au cours des dernières années. L’insertion par l'emploi et l'instabilité de l'offre touristique haïtienne, deux éléments illustrant le mauvais choix économique effectué par le pays selon les invités de TOP HAITI du 23 novembre.

Aider les entreprises victimes de la crise à se maintenir en les accordant des incitatifs, lutter contre la corruption, ne pas se lancer des projets cosmétiques comme ceux à haute intensité de main d'œuvres, aller dans les communautés rurales en vue d'aider aux jeunes entrepreneurs locaux et favoriser la production agricole aux importations sont autant de propositions effectuées par Emmanuela Douyon et Darneley Gazemar.

Notons que l'émission radiophonique hebdomadaire TOP HAITI est diffusée tous les samedis matins entre 8h et 10h sur le 104.7 FM et sur tunein radio D'S.

Godson Lubrun




Articles connexes


Afficher plus [2482]