S'identifier Contact Avis
 
25° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Un nouveau Conseil d’administration prend les rênes de la BNC

Un nouveau Conseil d’administration prend les rênes de la BNC



Le ministre de l’Économie et des Finances a. i, Jouthe Joseph a procédé à l’installation du nouveau conseil d’administration de la Banque Nationale de crédit (BNC).


Ce mercredi 27 novembre 2019, un nouveau Conseil d’administration a pris la tête de la BNC. Ce conseil remplace l’ancien conseil d’administration constitué de Fernand Robert Pardo (président), Guy-Marie Caseneuve (vice-présidente), Angeline Renée Dominique (directrice générale), Marie Thérèse Marlaine Cyril (membre), Hugues Bernard (membre). Constitué de 5 membres, à savoir Raoul Pierre-Louis, Guy-Marie Caseneuve, Micheronne Jean, Marlène Cyril et Lyonel Guillaume, respectivement président, vice-président, directrice générale et membres, ce nouveau conseil a été installé par le titulaire du ministère de l’Économie et des Finances, Jouthe Joseph.

Le président du nouveau conseil d’administration de la Banque Nationale de crédit, Raoul Pierre-Louis a remercié le président de la République, Jovenel Moïse pour avoir fait choix de lui pour présider ce conseil. « C’est avec une grande émotion que je me retrouve ce matin, ici à la BNC où certains visages familiers m’ont chaleureusement accueilli, lesquels visages m’avaient accompagné lors de mon passage à cette même banque en tant que vice-président du conseil d’administration », s’est réjoui le nouveau titulaire a.i du Conseil d’administration de la BNC.

Dans son discours, il a fait savoir qu’il allait mettre tout en œuvre pour la mise en place d’un plan stratégique pour le redressement de la BNC. M. Pierre Louis promet de respecter les grandes lignes d’action proposées par le pouvoir en place. Mais, le plus important pour lui, c’est de s’assurer que la BNC sous son administration parvient à obtenir les résultats espérés et les transformations à la hauteur de son histoire et de ses atouts en tant qu’institution d’État. "Dans cette optique je m’engage à utiliser toutes mes ressources pour honorer et justifier ce dévolu jeté en faveur de ma personne, en restant digne et responsable ", a-t-il indiqué.

Pour sa part, dans ses propos de circonstance, le président sortant, Fernand Robert Pardo se dit satisfait des années passées à la tête de la BNC. « J’exprime une profonde gratitude envers tous ceux d’une façon ou d’une autre qui nous ont accompagnés et qui nous ont permis d’accomplir notre mission avec science et conscience. Je tiens à remercier les membres du conseil d’administration sortant que j’avais eu à diriger. Je leur sais gré pour tous les supports sans condition qu’ils nous avaient donnés ainsi que pour la confiance dont ils ont toujours fait preuve dans notre vision partagée pour la banque et pour son développement, dans son succès et dans notre capacité à satisfaire notre clientèle », a lâché l’ancien patron.

Il importe de souligner que ce conseil après sa ratification au Sénat de la République aura un mandat de trois ans. Il a été nommé par arrêté présidentiel le jeudi 21 novembre 2019.

Cluford Dubois




Articles connexes


Afficher plus [2482]