S'identifier Contact Avis
 
24° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

MAA : pour la protection de l’environnement par le reboisement

MAA : pour la protection de l’environnement par le reboisement



Fondée en 2016, dans la section communale de Petite-Anse, commune du Cap-Haïtien, le « Mouvman Pou Avansman Ayiti » est une organisation non lucrative œuvrant dans le domaine de la protection de l’environnement, notamment par la reforestation. En moins de 3 mois, l’organisation a déjà distribué plus de 10 000 plantules dans cette zone très vulnérable en matière d’inondations et de glissement de terrain.

« Le but principal de cette organisation est de contribuer dans la lutte contre la désertification par la création des pépinières arboretum afin de faciliter le reboisement et pour fixer des jeunes de la section communale de Pitite-Anse à lutter contre le chômage et combattre l’érosion liminaire », a fait savoir Jodudson Alexis, coordonnateur de ladite structure.

Selon M. Alexis, l’activité de reboisement a non seulement aidé à protéger l’environnement, mais devient également une activité génératrice de revenue, car pour insister les jeunes à nourrir les arbres, on les encourage avec un faible moyen financier grâce à la contribution des membres de l’organisation.

« Avec la création des sites de pépinières arboretum, l’organisation compte reboiser des espaces susceptibles de pratiquer l’agriculture qui est l’un de ses domaines d’intervention », a laissé entendre pour sa part Myrtha Noël, secrétaire de l’organisation.

« Le MAA veut innover ses actions environnementales en permettant réellement de préserver l’environnement puisqu’elle va permettre aux autres jeunes de créer leurs propres plantations par le système de reboisement qu’elle envisage d’amplifier l’année prochaine », a poursuivi madame Noël, qui a du même coup souligné que l’organisation œuvre aussi dans le ramassage des sachets pour la production des plantes ; ce qui permet de tenir l’environnement propre et combattre la pollution.

Cet organisme qui souhaite collaborer avec d’autres organisations de la société civile qui œuvrent pour un environnement sain, notamment Col-Vert, croit qu’il est impératif d’agir collectivement, dans le présent, pour le présent et le futur afin de lutter contre les causes naturelles et anthropiques de la sécheresse qui est une cause de la pauvreté.


Le MAA se fixe pour objectif de minimiser la désertification et d’atténuer les effets de la sécheresse à travers des sensibilisations sur le déboisement, la sécheresse, la désertification, l’écocitoyenneté et le changement climatique.

Soulignons qu’outre l’environnement et l’agriculture, cette structure a déjà développé des Mutuels de Solidarité (MUSO) afin d’encourager les Petites et moyennes entreprises (PME).

Elle intervient également dans la formation des jeunes afin de construire une société nouvelle avec moins de délinquants, notamment au niveau de la commune du Cap-Haïtien.

Hervé Delima




Articles connexes


Afficher plus [2482]