S'identifier Contact Avis
 
27° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Coronavirus : le Gouvernementhaïtien envisage de voler au secours des ouvriers de l'industrie textile

Coronavirus : le Gouvernementhaïtien envisage de voler au secours des ouvriers de l'industrie textile



Pour faire face à l'épidémie du coronavirus, le Premier ministrehaïtien, Joseph Jouthe, a annoncé via un tweet, que son gouvernementcompteprendre de nouvellesmesures pour compenser les ouvriers du secteur textile contraints de rester chez eux. « Mon gouvernementest en train de considérer de payer un congépartielcorrespondant à la moitié du salaire des ouvriers », a déclaré le chef du Gouvernement.


En Haïti, le textile joueunrôletrès important dansl’économie de la sous-traitance. À preuve, les donnéesdisponiblesrévèlentqueprès de 33 usinesemploient environ 60 000 personnesdansl’assemblage textile. Cela fait du secteurun grand pourvoyeurd’emplois.

En effet, suite au message du président de la République, JovenelMoise, jeudi dernier annonçantunequantité de mesuresrestrictives, notammentcouvre-feu, fermeture des écoles, des universités et des usines… pour réduire la propagation du Covid-19, tous les secteurs du pays connaissent de grandesdifficultés.

Dansl'industrie textile, cette situation propulseprès de 60.000 ouvriers au chômage. Par contre, le Gouvernementcomptevoler au secours de cesderniers, contraintsd'arrêter le travail pour des raisons de santé publique. Déjà, selon le ministère de la Santé publiqueet de la Population (MSPP), on a déjà recensé 7 cas de coronavirussur tout le territoire.

Cependant, on saitque le pays estextrêmementvulnérable aux épidémies et ne dispose absolument pas de structures hospitalières pour y faire face. Alors, dansl’idée de combattre la propagation de la pandémie du coronavirusdans le pays, l'Étatprendra en charge l'indemnisation des salariéscontraints à rester chez eux. Selon le locataire de la Primature, les activités du secteur textile sontsuspenduesjusqu’au 3 avril 2020. « Mon gouvernementest en train de considérer de payer un congépartielcorrespondant à la moitié du salaire des ouvriers », a affirmé, Joseph Jouthe, chef du gouvernement, tout en exhortant les ouvriers de l’industrie textile à rester chez eux. À ceteffet, unesommeévaluée à plus de 343 millions de gourdes sera débloquée.

Fermetureimmédiate des usines, l’ADIHn’était pas avertie

Face à l’annonce du chef de l’État de fermer les usines, le président de l'Association des industries d'Haïti (ADIH), Georges Sassine, se montretrès en colère par le fait quel’ADIHn’était pas avertie. D’aprèssesdires, cettemesure a étéprise sans coordination avec les organisationspatronales et syndicales. « On aappriscettemesure à la télé, commeça. On n'était pas avertis», a déclaré le numéro de l'Association des industries d'Haïti, M Sassine.

Il est important de soulignerqu’aulendemain du message du présidentJovenelMoise, plusieursusines de Port-au-Prince ontfonctionnécomme à l'ordinaire.

Peterson Jean Gilles




Articles connexes


Afficher plus [2874]