S'identifier Contact Avis
 
34° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Coronavirus : le secteur touristique haïtien est à genou

Coronavirus : le secteur touristique haïtien est à genou



L’industrie touristique haïtienne est la plus grande victime de la crise liée à la pandémie du nouveau coronavirus. En effet, en raison de cette crise ce secteur perd des millions de dollars US, car, toutes les activités sont dysfonctionnelles.


Le secteur touristique haïtien joue un rôle important dans le PIB du pays. Ce secteur permet à l’économie nationale de générer des millions de dollars américains tous les ans. À cause de la pandémie de la Covid-19, le tourisme haïtien est à genou. De fait, on a constaté la fermeture temporaire de plusieurs infrastructures hôtelières de standard international. Cette pandémie a permis aussi l’arrêt de toutes les activités aériennes et de croisières dans le pays.

Dans un communiqué de presse publié récemment, les responsables du Royal Decameron Indigo Beach Resort ont fait le point concernant les impacts de la covid-19 sur le secteur hôtelier. « Nous reconnaissons et comprenons la situation difficile générée par la propagation mondiale du virus Covid-19 qui nous oblige à agir de manière rapide et responsable envers nos clients, nos employés et la communauté au sens large. C’est pourquoi nous avons décidé de cesser temporairement de recevoir des clients dans nos hôtels, pour une durée d’environ deux mois », a-t-on informé.

Pour sa part, le PDG du groupe hôtelier Karibe, Richard Buteau est obligé de licencier 90% des personnels. « L’insécurité croissante dans le pays, l'instabilité politique des deux dernières années et le Covid-19 ont mis en danger nos opérations », a-t-il déploré.

Le tableau est sombre. En effet, dans une interview accordée dans un média de la capitale, le Coordonnateur du Réseau national des Promoteurs du Tourisme solidaire (RENAPROTS), Rudolf Dérose a fait savoir que le secteur touristique haïtien est à genou. Selon lui, après les fameuses opérations de pays lock, Covid-19 vient enfoncer le clou dans la plaie.

Plus loin, il dit ne pas percevoir aucune sortie pour l’industrie haïtienne du tourisme de sitôt. « Le banditisme et le pays lock avaient réduit considérablement les opérations touristiques dans les régions depuis 2018 », a-t-il indiqué.

Il importe de souligner que plusieurs milliers haïtiens évoluant dans ce secteur sont au chômage.

En outre, d’après l’organisation mondiale du tourisme (OMT), le tourisme est l’un des plus touchés de tous les principaux secteurs économiques et sociaux.

En ce sens, l’OMT a identifié trois scénarios possibles pour les mois à venir. « Selon le moment auquel interviendra la levée des restrictions sur les voyages, les arrivées de touristes internationaux pourraient baisser de 60 à 80 % en 2020. Cela pourrait se traduire par une diminution des recettes d’exportation du tourisme dans des proportions comprises entre 910 et 1 200 milliards d’USD et menacer directement de 100 à 120 millions d’emplois. On redoute par ailleurs que l'onde de choc sociale ne soit pas aussi problématique pour de nombreuses sociétés partout dans le monde», a-t-on indiqué.

Pour aider ses membres, l’OMT a mis un dispositif d’assistance technique le redressement du secteur touristique. À cet effet, l’OMT compte fourni des orientations aux membres. Ce dispositif vise à aider le secteur privé, public entre autres, à faire face à cette crise sans précèdent. Le dispositif prévoit trois domaines possibles d’intervention pour accélérer le redressement du tourisme, à savoir les domaines économiques, promotionnels et institutionnels .

Cluford Dubois




Articles connexes


Afficher plus [2724]