S'identifier Contact Avis
 
26° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Apport des musées dans l’Éducation financière

Apport des musées dans l’Éducation financière



Des musées pour exposer et présenter, pour raconter l’histoire et permettre au public de découvrir les acteurs, les actifs, les passions, les passifs et les actifs. Des musées pour informer et influencer, instruire et éduquer le public, et particulièrement les écoliers, les jeunes et les familles qui prendront le temps de visiter les salles d’expositions et les sites internet pour des expositions et des animations virtuelles, comme l’impose le nouvel ordre social et sanitaire au temps de Covid19.

Difficile de promouvoir l’éducation financière, notamment en Haïti, sans prendre en compte la dimension culturelle qui définit et détermine les relations, les interdépendances et influences entre l’Être haïtien, les familles, les institutions, l’argent et la richesse.

Développer des activités culturelles en appui à l’éducation financière, exposer les approches pratiques d’intelligence économique; découvrir les pratiques culturelles relatives à la monnaie (entre don et paiement) spécifique en Haïti ; promouvoir la culture de la valeur pour mieux encourager l’apprentissage du sens de l’histoire de la richesse et des fortunes, devraient obligatoirement s’inscrire dans une nouvelle démarche croisée entre l’éducation financière et l’animation culturelle proposer dans les musées.

Dialoguer avec l’argent (la monnaie) à travers les prochaines expositions qui seront organisées dans les musées d’ici et d’ailleurs, et pourquoi pas au principal musée numismatique du pays, c’est développer depuis l’enfance de nouvelles relations de confiance entre l’être haïtien avec les principaux objets qui définissent la richesse, comme la terre, le travail, la patience, l’investissement, la solidarité, l’entrepreneuriat, la croissance économique, etc.

Depuis toujours les musées figurent parmi les institutions auxiliaires, qui complètent et participent de façon formelle et informelle à l’éducation des enfants, des jeunes et des familles en général.

Développer une programmation culturelle destinée à appuyer des programmes d’éducation financière va offrir l’occasion aux professionnels des musées, particulièrement ceux du musée de la banque centrale, de renforcer les efforts consentis depuis déjà deux décennies, dans la promotion des connaissances et des œuvres numismatiques dans le pays.

Désormais avec la crise mondiale et sanitaire du Coronavirus, presque tous les musées, particulièrement ceux qui sont les mieux classés à l’échelle mondiale, se tournent de plus en plus vers les options d’expositions virtuelles pour attirer de nouveaux visiteurs pendant le confinement. Il en est de même pour la nouvelle forme d’éducation qui se définit lentement et à grande vitesse un peu partout dans le monde.

Devant un tel tableau, la création du site officiel du programme d’éducation financière, devra au passage inclure des initiatives et des activités pédagogiques, interactives et culturelles, qui vont en droite ligne avec l’agenda traditionnel des musées numismatiques entre autres.

Découvrir les définitions et l’utilité, les fonctions et l’évolution, la diversité et la créativité autour de la monnaie (générale et nationale) dans toutes ses dimensions a toujours été l’une des grandes activités proposées par les musées numismatiques d’ici et d’ailleurs.

Développer de nouvelles approches autour de l’éducation financière est encore possible, en associant les professionnels de la finance, de l’éducation et des musées pour proposer des expositions innovantes, des plus pertinentes.

Des mythes et des contes, des proverbes et des citations sur la monnaie et la richesse, des déformations et des migrations, des modèles de transactions et du marronnage autour de l’argent, sont parmi les objets d’études des plus importants, relatifs à l’éducation financière en Haïti, dont plusieurs études ont été déjà initiées lors des recherches et les sorties de terrain réalisées durant les dernières années à la faculté d’Ethnologie de l’université d’État d’Haïti, qui pourraient alimenter tant la constitution des collections de musées, la planification des expositions et la présentation des œuvres au public et l’illustration des catalogues d’expositions.

Dans l’attente d’une formalisation progressive et définitive des cours d’éducation financière actualisée et adaptée aux besoins de la population haïtienne dans le curriculum du système éducatif haïtien, l’aménagement des salles d’expositions physiques et virtuelles

Dans la discipline des économistes, c’est le terme monnaie qui est le plus utilisé, par contre dans la discipline des anthropologues et sociologues, c’est l’argent qui est pris en compte. L’argent renvoie à la matérialité, or, de nos jours avec la dématérialisation de l’argent dans les sociétés actuelle, la monnaie devient plus que jamais importante et incontournable.

Dans les villes de province en Haïti, les marchés formels et informels éparpillés sur tout le territoire haïtien, à travers les villes et nos quartiers, ce sont des modèles de représentation économiques, sociales, culturelles et symboliques qui se renouvellent en permanence et à chaque génération, entre la production, la consommation et la création de richesses.

Dominique Domerçant




Articles connexes


Afficher plus [2702]