S'identifier Contact Avis
 
31° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Rareté de carburant : le problème du diesel sera résolu

Rareté de carburant : le problème du diesel sera résolu



200 000 barils de diesel sont arrivés dans le pays, ce jeudi 23 juillet, a annoncé le directeur général du Bureau de monétisation des programmes d’aides au développement (BMPAD), Fils-Aimé Ignace St-Fleur. « Cette cargaison permettrait de mettre fin à la crise liée à la rareté du diesel sur le marché haïtien », a fait savoir le gouvernement haïtien.


Au cours de ces derniers jours, on a constaté une pénurie de diesel sur le marché local. Cette situation a eu des répercussions sur certaines entreprises évoluant dans le pays. La rareté du carburant, selon le pouvoir en place, a provoqué un rationnement du courant électrique. Comme annoncée par le gouvernement en place, un navire transportant du diesel a été remarqué au terminal de Thorlande, située dans la commune de Carrefour.

Selon le DG du BMPAD, Fils-Aimé Ignace St-Fleur, ce bateau contient 200 000 barils de diesel pour desservir la population haïtienne. Si l’on en croit les propos du titulaire du BMPAD, la distribution du diesel dans le pays se fera dans un bref délai.

En effet, dans un tweet, le secrétaire d’État à la communication, Eddy Jackson Alexis, a indiqué que le bateau est en train de débarquer. « La prochaine commande de carburant est en cours de finalisation pour éviter la répétition de la situation », a annoncé le deuxième personnage du ministère de la Communication et de la Culture (MCC).

Il est important de rappeler que, récemment, le ministre du Commerce et de l’Industrie, Jonas Coffy, a effectué une visite d’inspection dans la zone métropolitaine. Au cours de cette visite, un juge de paix avait procédé à l’arrestation de deux personnes pratiquant le marché noir.

Le torchon brule entre l’APPE et le gouvernement haïtien

Récemment, le président de la République, Jovenel Moïse, a accusé les patrons des compagnies pétrolières comme responsables de la hausse des prix des produits pétroliers sur le marché haïtien. Dès lors une guerre est enclenchée entre le pouvoir en place et l’association des professionnels du pétrole (APPE).

Dans une note en date du 16 juillet 2020, l’APPE a informé que toutes les tentatives de négociations entre ladite association et le ministère de l’Économie et des finances (MEF) ont échoué. « Le but de ces négociations était de revoir les structures de prix qui ont été imposées de manière arbitraire et rétroactive au 11 juin 2020 sans prendre en compte les réalités économiques de notre industrie », lit-on dans cette note.

Plus loin, cette note a mentionné que le gouvernement ayant décidé de réduire ‘’drastiquement’’ les revenus des compagnies pétrolières. En outre, l’APPE a souligné que l’État a modifié tous les éléments de la structure de prix des produits pétroliers. À cet effet, selon la note, les compagnies pétrolières se trouvent dans l’obligation de facturer, à partir du 1er aout 2020, l’ensemble de leurs clients.

Cluford Dubois




Articles connexes


Afficher plus [2768]