S'identifier Contact Avis
 
27° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

La CPSA ouvre un comptoir à Delmas

La CPSA ouvre un comptoir à Delmas



Le président du conseil d’administration de la caisse populaire St-Anne(CPSA), Rony François, a procédé, le lundi 27 juillet 2020, à Delmas 60, à l’ouverture d’un nouveau comptoir de ladite caisse. Ce nouveau comptoir va desservir la population de Delmas et les zones avoisinantes, a-t-il déclaré.


En présence des représentants de plusieurs instances qui régissent le secteur coopératif en Haïti, ‘’dont le levier’’, Rony François a ouvert officiellement un nouveau comptoir de la CPSA à Delmas. Dans son intervention, le président de la caisse populaire St-Anne se montre très satisfait de l’ouverture de ce nouveau bureau. « Nous allons aider les personnes vivant à Delmas qui n’ont pas le droit à un compte bancaire. Nous allons travailler au profit de tout le monde », a lâché le numéro un de la CPSA.

Plus loin, il promet d’aider ces gens à concrétiser leur rêve en les accordant des prêts pour monter leur entreprise. Toujours dans cette même lancée, il veut travailler de concert avec les responsables du KOTELAM afin de renforcer la capacité des coopératifs évoluant dans le pays. « Au sein du mouvement coopératif, il n’y a pas de concurrence. L’un peut bénéficier des efforts de l’autre », a affirmé le président de la CPSA.

À cet effet, il prône l’union au sein du secteur coopératif qui, selon lui, va permettre de résoudre le problème financier de la population haïtienne. « Nous sommes présents dans tous les recoins du pays », a fait remarquer le numéro un de la caisse populaire St-Anne.

Par ailleurs, il dit croire qu’un véritable dialogue au sein de ce secteur est une nécessité. En ce sens, Rony François dit compter sur le support de la fédération ‘’le levier’’ pour la réalisation de ce dialogue. M. Rony estime que les traitements infligés aux caisses populaires par la fédération doivent être améliorés. « La caisse de la fédération ne peut exister sans les caisses populaires », a indiqué le patron de la CPSA tout en soulignant que la fédération a un gros niveau de passivité qui la traverse en ce moment.

En effet, selon lui, ‘’Le Levier’’ doit entamer un processus de réforme visant à rendre les caisses beaucoup plus performantes sur le territoire national. Aux dires de Rony François, le Conseil national des coopératives (CNC) est présent dans 84 points à travers la République d’Haïti. L’un des plus grands objectifs du président de la CPSA c’est de voir un jour que le secteur coopératif possède sa propre banque. « Nous devons travailler afin de réaliser ce rêve », a déclaré le titulaire de la CPSA.

Pour rendre le service de la caisse populaire St-Anne plus performant, il promet de participer dans la formation de ses cadres.
Il faut rappeler que La Caisse Populaire Sainte-Anne de Port-au-Prince a organisé, le 8 mars dernier, sa 68e assemblée générale où les dirigeants ont présenté les rapports de leur gestion pour l’exercice clos le 30 septembre 2019.

« Au cours de l’exercice, l’épargne a augmenté de 22 %, l’avoir connait une croissance de 32 % alors que l’actif et le trop-perçu ont augmenté respectivement de 8 % et 5 % selon le rapport présenté par Madame Marjorie Louissaint, directrice générale de l’institution. 2 456 personnes ont intégré le sociétariat de la CPSA », lit-on dans ce rapport.

Cluford Dubois




Articles connexes


Afficher plus [2778]